Qualifications Mondial 2018 - France-Luxembourg : les stats de la honte

, modifié à
  • A
  • A
Antoine Griezmann, dépité lors du match contre le Luxembourg.
Antoine Griezmann, dépité lors du match contre le Luxembourg. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Les Bleus ont tout tenté mais ont concédé un embarrassant match nul (0-0), dimanche soir en qualifications pour le Mondial 2018. 
MATTHIEU NOËL

La phrase fait foi pour de nombreux observateurs : impossible de résumer un match de football aux seules statistiques. Le nul concédé par l’équipe de France face au "petit" Luxembourg (0-0), dimanche soir en qualifications pour le Mondial 2018, échappe pourtant à cette règle. Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les Bleus n’auraient jamais dû laisser échapper une victoire qui leur tendait les bras et qui complique singulièrement leur tâche à deux journées de la fin. La preuve en chiffres.

34 tirs. Les Bleus ont tiré 34 fois au but, pour 8 tirs cadrés. Cela faisait dix ans que l’équipe de France n’avait pas autant frappé sans marquer.  

74%. Les Français ont, comme attendu, monopolisé la balle avec 74% de possession, contre 26% pour les Luxembourgeois. Mais dominer n’est pas gagner.

136. Pour le Luxembourg, 136ème nation au classement Fifa (sur 206 pays), ce match nul contre l’équipe de France, 10ème nation mondiale, restera l’une des plus grandes performances de son histoire.

7. Chiffre tout aussi spectaculaire : les Luxembourgeois comptaient sept joueurs amateurs dans leurs rangs. De quoi expliquer leur immense joie au coup de sifflet final.

1914. Cela faisait en effet 103 ans que le Luxembourg n’avait pas concédé autre chose qu’une défaite face aux Bleus. Leur dernier résultat positif remontait à 1914, avec une victoire 5-4…

1ère. Autre statistique embarrassante: c’est la première fois que l’équipe de France ne marque pas face au Luxembourg, en 18 confrontations.

0. Si Kylian Mbappé et Djibril Sibidé ont été plutôt convaincants sur leur côté droit, on ne peut pas en dire autant de leurs homologues côté gauche. Layvin Kurzawa n’a ainsi pas réussi le moindre centre, sur 17 tentatives, ce qui en fait le premier joueur à en rater autant dans le jeu sur les dix dernières années. Thomas Lemar, placé juste devant lui au milieu, a fait à peine mieux : 1 centre réussi sur 17…

Sources : Opta, FFF, AFP et UEFA