Formule 1 : les monoplaces Renault s'appelleront Alpine à partir de l'an prochain

, modifié à
  • A
  • A
renault f1
"Nous allons courir sous le nom Alpine avec des couleurs tricolores", a annoncé le PDG du constructeur français. © AFP
Partagez sur :
"Nous allons courir sous le nom Alpine avec des couleurs tricolores", a annoncé le PDG du constructeur français, Luca de Meo, dimanche, qualifiant cette évolution de "grand changement". 

Les monoplaces Renault, actuellement engagées dans le championnat du monde de Formule 1, porteront le nom d'Alpine à compter de l'an prochain, a annoncé dimanche le PDG du constructeur français, Luca de Meo.

Un "grand changement"

"Nous allons courir sous le nom Alpine avec des couleurs tricolores", a déclaré Luca de Meo lors d'une conférence de presse organisée en marge du Grand Prix d'Italie de F1 à Monza, qualifiant cette évolution de "grand changement". 

Actuellement, les F1 Renault sont jaunes et noires. La marque Alpine est célèbre dans l'histoire du sport automobile français pour s'être assurée de nombreux succès, notamment en rallye dans les années 1970. Le premier championnat du monde des rallyes, organisé en 1973, avait notamment été remporté par une "berlinette" Alpine.

Cyril Abiteboul, actuel responsable de l'écurie Renault de F1, conservera ses fonctions, a précisé Luca de Meo. "Renault est présent en F1 depuis 43 ans et le nom restera sur les moteurs", a ajouté M. de Meo, qui a récemment pris ses fonctions à la tête du constructeur automobile français.

"Il faut gagner dimanche et vendre lundi"

Il avait annoncé mercredi une réorganisation du groupe autour de quatre marques pour viser une meilleure qualité des produits et des marges plus élevées. "Nos activités dans les sports mécaniques seront placées sous le nom Alpine pour assurer leur pérennité", a-t-il souligné dimanche. Le pilote espagnol Fernando Alonso, double champion du monde avec Renault en 2005 et 2006, va faire son retour l'an prochain en F1 avec Renault qui portera donc le nom d'Alpine. L'autre pilote actuel est le jeune Français Esteban Ocon.

"Il faut gagner dimanche et vendre lundi", a affirmé Luca de Meo, paraphrasant la maxime de Henry Ford, ajoutant : "nous voulons voir des résultats". L'écurie Renault n'est pas encore montée sur le podium depuis son retour en F1 en 2016. Ses moteurs équipent actuellement également les McLaren mais cette collaboration doit prendre fin à partir de 2021.

Un nouveau règlement sur la conception des F1 doit entrer en vigueur en 2022 et un plafonnement progressif des dépenses autorisées sera introduit à partir de 2021. Cette nouvelle réglementation "nous donne une bonne chance de nous porter au même niveau" que nos concurrents, a estimé le PDG. Il a également indiqué qu'il était "trop tôt" pour dire si Alpine s'engagerait dans d'autres disciplines de sports mécaniques sous ce nom, dont notamment l'endurance et les 24 Heures du Mans.