France-Uruguay : une bonne note pour terminer l’année

, modifié à
  • A
  • A
Les Bleus terminent l'année sur une victoire.
Les Bleus terminent l'année sur une victoire. © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :
Les Bleus ont fini l’année 2018 en beauté par une victoire contre l’Uruguay (1-0), mardi soir en amical. Seule ombre au tableau : la sortie sur blessure de Kylian Mbappé.

On a retrouvé les champions du monde ! Quatre jours après leur défaite aux Pays-Bas et une élimination en Ligue des nations, l’équipe de France a conclu l’année 2018 par une belle victoire contre l’Uruguay (1-0), mardi soir en amical. Les Bleus, convaincants face à une bien faible "Celeste", ont trouvé la faille grâce à un penalty d’Olivier Giroud, (52e), devant un Stade de France enthousiaste malgré le froid. Une victoire, des prestations convaincantes des "petits nouveaux" Ferland Mendy et Tanguy Ndombele : la soirée a été quasi idéale pour les hommes de Didier Deschamps. Seule la sortie sur blessure de Kylian Mbappé, touché à l’épaule droite à la demi-heure de jeu après un duel avec le gardien uruguayen, a un peu terni le tableau.

Des Bleus séduisants en première période. La réaction des champions du monde était attendue, elle a eu lieu. Les Bleus, méconnaissables aux Pays-Bas, ont immédiatement mis le pied sur le ballon pour se projeter sur le but uruguayen. Dès la 4e minute, Olivier Giroud a été à deux doigts de trouver la faille d’un tir en angle fermé, de peu à côté. Puis, en trois minutes, les Bleus se sont procurés deux énormes occasions. Kylian Mbappé, lancé en profondeur par une passe sublime d’Antoine Griezmann, a complètement raté son piqué, seul face au gardien uruguayen (15e). Quasiment dans la foulée, la reprise de volée de Blaise Matuidi a été détournée, in extremis, en corner (18e).

C’est donc logiquement que les Bleus ont ouvert le score au retour des vestiaires, sur un penalty obtenu pour une main de Martin Caceres après une reprise en taclant d’Antoine Griezmann. "Grizi" allait-il, comme d’habitude, s’en charger ? Non, car Olivier Giroud, revanchard, s’est précipité pour transformer la sanction (52e) et, au passage, faire temporairement taire les critiques.  

Nouvelles rassurantes pour Mbappé. Du jeu, des occasions et un but : les Bleus ont fait honneur à leur statut de champions du monde pendant plus de 50 minutes. Mais entre-temps, la sortie sur blessure de Kylian Mbappé a failli tout gâcher. Le jeune Parisien a inquiété tout le Stade de France en chutant lourdement après un tacle du gardien uruguayen, sur une grosse occasion à la 30e minute de jeu. Les premières nouvelles -l'épaule droite déboîtée- sont cependant rassurantes, selon L’Equipe. De quoi donner un peu de baume au cœur du PSG, qui a également déploré la sortie sur blessure de Neymar avec le Brésil, à huit jours du choc contre Liverpool en Ligue des champions…

Le troisième larron de la "MCN", Edinson Cavani, a connu une soirée bien plus tranquille que ses partenaires. Le "Matador", sevré de ballons en attaque, n’a pu que constater l’impuissance de la "Celeste", inoffensive de bout en bout. Les Bleus, sereins en deuxième période, n'avaient plus qu'à se contenter de gérer leur avance. Didier Deschamps pouvait en profiter pour offrir une première sélection à Alassane Pléa, et recevoir l'ovation du "kop" du Stade de France à la fin du match. Après leur magnifique année 2018, les Bleus ont donné envie de les revoir en 2019. Vivement l'an prochain.