Foot : réunion Barça-Griezmann en vue d'un transfert cet été

  • A
  • A
griezmann antoine 1280
Pour faire venir l'attaquant de l'Atletico, le Barca pourrait payer 100 millions d'euros dans le cadre d'un transfert négocié. Image d'illustration. © GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :
Le président du Barça a rencontré la famille d'Antoine Griezmann afin d'"apporter la touche finale à l'accord", selon le quotidien espagnol "Mundo Deportivo".

Le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu et la famille d'Antoine Griezmann ont récemment déjeuné ensemble pour préparer le terrain en vue d'un transfert de l'attaquant français de l'Atletico l'été prochain, a rapporté dimanche le quotidien catalan Mundo Deportivo.

Pour "la touche finale" à l'accord. "Selon ce qu'a pu confirmer MD, Bartomeu s'est récemment réuni avec la famille de Griezmann pour un déjeuner à Barcelone", écrit le journal sportif. Mundo Deportivo fait état de la présence à ce repas des parents du joueur et de sa sœur Maud, chargée notamment des relations avec la presse. "Il s'agissait d'apporter la touche finale à l'accord", poursuit le quotidien barcelonais, selon qui la star des Bleus a donné son aval à un transfert vers le club catalan.

Une clause libératoire de 100 millions d'euros. L'attaquant de 26 ans, "leader d'attaque" de Didier Deschamps en équipe de France, avait envisagé de quitter l'Atletico cet été mais le club étant interdit de recrutement, il y a finalement prolongé son contrat jusqu'en 2022. Cette prolongation était assortie d'un relèvement temporaire de sa clause libératoire, portée à 200 millions d'euros, mais selon la presse, ce montant sera ramené à 100 millions d'euros à partir du 1er juillet 2018. Toujours selon Mundo Deportivo, la prochaine étape consistera à "informer l'Atletico que le Barça souhaite recruter Griezmann en payant les 100 million d'euros de sa clause libératoire mais par le biais normal d'un transfert négocié", histoire d'éviter un surcoût en terme d'imposition.

Simeone "pas ingrat". Le quotidien catalan souligne que les relations entre les deux clubs sont "bonnes", comme l'avait montré le transfert du Turc Arda Turan de Madrid à Barcelone en 2015. Dans un entretien publié cette semaine par l'hebdomadaire français L'Equipe Magazine, l'entraîneur de l'Atletico Diego Simeone a d'ailleurs ouvert la porte à un départ de Griezmann, assurant n'être "pas ingrat" avec ses joueurs lorsqu'ils souhaitent saisir une opportunité de connaître une expérience dans un autre club.