Eric Blanc : "Quart, demi et finale, c'est l'Everest" pour le XV de France

, modifié à
  • A
  • A
© AFP
Partagez sur :
Qualifié pour les quarts de finale, le XV de France devra hausser son niveau de jeu pour réaliser l'exploit face à l'Australie ou aux pays de Galles. Notre consultant Eric Blanc évoque la suite de la compétition pour les Bleus au micro de Lionel Rosso dans Europe 1 Sport. 

Vainqueur de leur trois premières rencontres et malgré l'annulation du "Crunch" face aux Anglais samedi, le XV de France a déjà l'esprit tourné vers les quarts de finale. Au micro de Lionel Rosso dans Europe 1 Sport dimanche 6 octobre, notre consultant Eric Blanc fait part de son inquiétude pour la phase finale et n'épargne pas l'équipe de France dans son état actuel, qu'il estime loin des grandes nations. "Quart, demi et finale, c'est l'Everest. Aujourd'hui, sincèrement, je ne vois pas comment on peut aller en finale et être champion du monde. Ce n'est pas que je suis dur avec cette équipe de France mais ça fait huit ans que l'on désespère un peu, comme la blanquette de veau de ma belle-mère. C'est décevant." 

Entendu sur europe1 :
Le gros problème de cette équipe de France, c'est qu'elle est dans un cycle important de défaites

Le manque de confiance peut-il jouer un rôle dans les matches couperets ? Là encore, Eric Blanc a sa petite idée... "Le gros problème de cette équipe de France, c'est qu'elle est dans un cycle important de défaites. Le moral n'y est pas. Les autres avancent à dix mille à l'heure. Quand vous voyez le contenu offensif, défensif, réorganisation, circulation du ballon de l'Angleterre, de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie et des Gallois, je me dis que ça va être compliqué."

Dans son franc parler habituel, Eric Blanc essaye tant bien que mal de maintenir l'espoir : "Le rugby c'est aller au combat, avoir le ballon et une stratégie et nous sommes loin de tout ça. Après, attention, on peut mettre le petit Marcel avec le coq, chanter fort et y croire." 

 

Europe 1
Par François Dujarrier