Ligue des champions : l'OL réalise l'exploit face à la Juve !

, modifié à
  • A
  • A
Lyon
Marcelo peut savourer : il est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions. © AFP
Partagez sur :
Après leur victoire surprise à l'aller, fin février, face à la Juventus Turin (1-0), les Lyonnais ont difficilement confirmé après une courte défaite contre la Juventus Turin, vendredi soir (1-2). Malgré un Cristiano Ronaldo des grands soirs, la "Vieille Dame" n'a pas su percé le verrou lyonnais.
L'ESSENTIEL

La Ligue des champions reprend ses droits, vendredi soir, après cinq mois et demi d'interruption forcée en raison du coronavirus. Et pour cette reprise inédite, à huis clos, les deux affiches du soir ne manquent pas d'intérêt : Manchester City-Real Madrid d'un côté (2-1 à l'aller) et Juventus Turin-Olympique Lyonnais (1-0). Dans la deuxième rencontre, les Lyonnais ont réussi à conserver leur avantage acquis au match aller, le 26 février dernier. Avec une courte défaite (1-2) et ce fameux but marqué à l'extérieur, les hommes de Rudi Garcia ont éliminé l'armada turinoise emmenée par Cristiano Ronaldo, pourtant en forme. Ils affronteront Manchester City en quarts de finale, à Lisbonne. Revivez cette rencontre dans les conditions du direct.

Juventus Turin - Olympique Lyonnais : 2-1

Juventus Turin : Cristiano Ronaldo (43e s.p., 58e)

Lyon : Depay (12e s.p.)

La rencontre est également à suivre en direct sur l'antenne d'Europe 1 jusqu'à 23h30

Le point à la fin du match : c'est fini, l'OL est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions ! Pressés et inquiétés pendant 90 minutes, les joueurs lyonnais ont su résister pour valider leur ticket pour Lisbonne. Ils auraient pourtant pu tout perdre si Cristiano Ronaldo avait réalisé la soirée parfaite en inscrivant un coup franc bien placé à la 93e minute. Mais Lyon a une nouvelle fois bien défendu et défiera un autre cador du football européen, avec Manchester City, tombeur du Real Madrid.

Le point à la 90e : il y aura six minutes de temps additionnel, lors duquel les Lyonnais ne devront pas encaisser de but. 

Le point à la 85e : encore une poignée de minutes à tenir. Inquiété par l'intenable Cristiano Ronaldo, auteur d'une tête puissante mais au-dessus du cadre (76e), l'OL plie mais ne rompt pas. Ils sont même tout près d'égaliser après un superbe mouvement du jeune Maxence Caqueret (80e). Mais la défense turinoise, réputée pour être l'une des plus coriaces d'Europe, ne cède pas.  

Le point à la 75e : du léger mieux pour l'OL, qui tente des incursions dans le camp adverse. Acculés pendant un temps, les Lyonnais ont réussi à développer quelques phases de jeu dans la moitié de terrain de la Juve. Mais les Bianconeri peuvent toujours se montrer dangereux, à l'image de ce coup franc intéressant à 30 m de la cage rhodanienne. Malheureusement pour les Italiens, Cristiano Ronaldo le tire dans le mur et les Lyonnais respirent un peu. 

Le point à la 65e : les Lyonnais subissent de plus en plus. Le but de Cristiano Ronaldo traduit une très nette domination de la Juve, rompue à ces grands rendez-vous européens. Les coups de boutoir se multiplient, à l'image de cette tête de Leonardo Bonucci qui passe près du but d'Anthony Lopes (62e). Avec Moussa Dembélé et Jeff Reine-Adelaïde entrés en jeu, l'OL veut de nouveau se montrer dangereux dans cette dernière demi-heure, la plus importante de sa saison.

Le point à la 58e : doublé de Cristiano Ronaldo ! Laissé tranquille à l'entrée de la surface lyonnaise, le Portugais donne l'avantage aux siens d'une superbe frappe du pied gauche. Le meilleur buteur de la Ligue des champions met une très grosse pression sur les Français, qui sont toujours virtuellement qualifiés, mais de plus en plus inquiétés.

Le point à la 55e : la Juve à l'assaut de la défense lyonnaise. Depuis la reprise, la Juventus Turin a entrepris de prendre l'avantage rapidement. Les Bianconeri poussent et ont la possession du ballon, mais ils se heurtent à une défense lyonnaise solide. Le temps file et Lyon tient toujours son billet pour les quarts de finale. Les attaquants italiens, à l'image de Gonzalo Higuain, sont très discrets ce soir. 

Le point à la 46e : c'est reparti pour cette deuxième période, des Lyonnais qui peuvent croire à l'exploit. 

Le point à la mi-temps : l'OL fait mieux que tenir. D'emblée, les Lyonnais ont réussi à mettre la pression sur la Juve en inscrivant un pénalty obtenu par Houssem Aouar et transformé par Memphis Depay (12e). Dans un match haché, les visiteurs ont tenté de développer leur jeu depuis l'arrière, mais le pressing turinois, efficace, leur a permis de faire reculer le bloc adverse. Approximations, fautes près du but… sans déjouer totalement, l'OL a concédé trop d'occasions en fin de première période, au point de céder, de nouveau, sur pénalty (43e). 

Le point à la 45e : il y a quatre minutes de temps additionnel.

Le point à la 43e minute : égalisation de la Juventus Turin ! Sur un coup franc de Miralem Pjanic, Memphis Depay, dans le mur, dévie le ballon du coude. L'arbitre désigne le point de pénalty et Cristiano Ronaldo prend Anthony Lopes à contre-pied. Il faut néanmoins que les Italiens marquent deux buts de plus pour se qualifier.   

Le point à la 40e minute : plus dangereuse, la Juve n'y arrive pas. Le jeu est un peu plus haché à l'approche de la mi-temps. Cristiano Ronaldo n'a pas pu en profiter à la 36e minute, son coup franc ayant été repoussé par le mur lyonnais. La possession est maintenant turinoise et le bloc de l'OL remonte moins bien. En retard sur Rodrigo Bentancur, Léo Dubois écope d'un carton jaune. Cette fois-ci, la frappe du Portugais est repoussée par son compatriote Anthony Lopes, impeccable sur sa ligne.   

Le point à la 30e minute :les Lyonnais résistent bien. Après une demi-heure de jeu, Lyon vire en tête grâce à une maîtrise technique qui leur a souvent manqué cette saison (9e de Ligue 1). Face au pressing haut de la Juve, les hommes de Rudi Garcia tentent de relancer proprement avant de trouver Memphis Depay, en jambes. Nerveuse, la "Vieille Dame" a du mal à poser efficacement son jeu pour inquiéter le gardien lyonnais, Anthony Lopes. 

Le point à la 20e minute : la Juve pousse. Après le but de Memphis Depay, les Turinois ont décidé de presser davantage les Lyonnais dans leur camp. Ils ont même été tout près d'égaliser grâce à Federico Bernardeschi, mais le défenseur Marcelo est parvenu à sauver les siens in extremis d'un superbe tacle glissé. L'OL tente de travailler par contre, sans réussite, même si les Bianconeri laissent des espaces derrière. 

Le point à 12e minute : Depay ouvre le score sur pénalty ! Lyon prend un avantage décisif dans cette rencontre en inscrivant un pénalty, grâce à Memphis Depay, qui ose même une panenka. Le Néerlandais, revenu de blessure, transforme un pénalty obtenu par son coéquipier Houssem Aouar, fauché par Rodrigo Bentancur. Les joueurs de la Juve devront marquer trois buts pour se qualifier.

Le point à la 10e minute : la Juve domine, Aouar inquiète Szczesny. Le ballon colle aux pieds des joueurs de Maurizio Sarri (plus de 60% de possession environ) en de ce début de match. Mais c'est bien le Lyonnais Houssem Aouar qui s'est montré le plus inquiétant, en lâchant une frappe bien reprise déviée près de son montant par le gardien polonais de la Juventus, Woljcech Szczesny.

Le point au coup d'envoi : c'est parti à l'Allianz Stadium ! 163 jours après le match aller et la victoire surprise des Lyonnais au Groupama Stadium, les Turinois vont tenter de renverser la peur à domicile, sans spectateurs. Face à eux, les hommes de Rudi Garcia ont 90 minutes (ou plus, s'il y a 1-0 pour la Juve à la fin du temps réglementaire) pour montrer qu'ils méritent leur place dans le "Final 8". 

Le point sur les compositions : le buteur lyonnais Dembélé sur le banc. Surprise du côté de l'Olympique lyonnais : l'attaquant français Moussa Dembélé, meilleur buteur de l'OL en 2019-2020, est remplaçant au coup d'envoi. C'est l'habituel joker, Karl Toko-Ekambi, qui est aligné d'entrée de jeu. Le jeune Maxence Caqueret (20 ans) est également titulaire au milieu de terrain, aux côtés de Bruno Guimaraes et Houssem Aouar. Du côté turinois, la seule véritable incertitude concernait Paulo Dybala, touché à une cuisse et finalement remplaçant au détriment de Gonzalo Higuain au poste d'attaquant.

Les équipes : 

Juventus Turin : Szczesny - Cuadrado, De Ligt, Bonucci, Alex Sandro - Bentancur, Pjanic, Rabiot - Bernardeschi, Higuain, Cristiano Ronaldo
Entraîneur : Maurizio Sarri

Olympique Lyonnais : Lopes - Denayer, Marcelo, Marçal - Dubois, Caqueret, Guimaraes, Aouar, Cornet - Toko-Ekambi, Depay
Entraîneur : Rudi Garcia

Le point sur les pronostics : la Juve a l'avantage. Battue à l'aller par une équipe de Lyon plutôt joueuse, la Juve aborde malgré tout ce match retour comme l'équipe favorite. Les Turinois n'ont pas manqué un quart de finale de la compétition depuis 2016 et présentent un effectif plus dense que celui de l'OL. L'expérience penche également du côté turinois, avec 28 ans et 57 matches de Ligue des champions en moyenne contre 25 ans et 14 matches de C1 du coté des hommes de Rudi Garcia. Les confrontations directes sont enfin dominées par la "Vieille Dame" : trois victoires, un nul et une défaite, ce qui participe à faire de la Juve le favori du soir.

Le point sur le règlement : une innovation pour cette fin de saison. C'est la principale modification des règles dans cette C1 post-coronavirus : "Cinq remplacements seront autorisés pendant l'ensemble des matches restants de la saison 2019-2020, conformément aux amendements temporaires aux Lois du Jeu", a annoncé l'UEFA.

Le point sur l'Olympique Lyonnais : une machine à redémarrer. Une semaine après son retour officiel à la compétition avec une défaite en finale de Coupe de la Ligue face au PSG (aux tirs au but), l'OL va-t-il être en jambes vendredi soir ? Les Lyonnais pourraient payer une préparation forcément incomplète pour un tel match, avec une Ligue 1 arrêtée mi-mars en raison du Covid-19. Ils pourront néanmoins compter sur leur attaquant vedette, Memphis Depay, revenu d'une grave blessure au genou, mais devront faire sans leur milieu défensif Lucas Tousart, parti au Hertha Berlin.

Le point sur la Juventus Turin : quelle fraîcheur pour la "Vieille Dame" ? Du côté turinois, on ne manque pas de compétition : le championnat d'Italie, qui a repris après le confinement, s'est terminé le week-end dernier après un calendrier très resserré en juillet. Les Bianconeri ont remporté la Serie A mais ont pioché physiquement pour conserver leur titre aux dépens de l'Inter Milan, leur dauphin. Leonardo Bonucci, Miralem Pjanic, Juan Cuadrado et bien sûr Cristiano Ronaldo (129 buts en Ligue des champions)… La Juve s'avance suffisamment armée pour déstabiliser la défense lyonnaise.

Le point sur l'ambiance : le huis clos de rigueur. Comme c'est le cas depuis mars et la poignée de matches disputés avant le confinement, le football se dispute sans spectateurs, ou presque, en Europe. La reprise de la Ligue des champions n'échappe pas à la règle et la rencontre du soir, à l'Allianz Stadium, comme les suivantes à Lisbonne, se joueront avec des tribunes qui sonnent creux.