Éliminatoires Euro 2020 : revivez la victoire des Bleues en Andorre

, modifié à
  • A
  • A
Florian Thauvin et Kylian Mbappé ont tous les deux marqué, mardi, en Andorre.
Florian Thauvin et Kylian Mbappé ont tous les deux marqué, mardi, en Andorre. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Trois jours après son revers en Turquie (2-0), l'équipe de France a conclu sa saison 2018-19 sur un facile succès, en Andorre (4-0), toujours dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020. 
L'ESSENTIEL

Absents des débats en Turquie, samedi (défaite 2-0), les Bleus ont réagi, mardi soir, en s'imposant sans trembler sur la pelouse d'Andorre (4-0). Les traditionnels remplaçants ont brillé, à l'image de Florian Thauvin, passeur décisif et buteur. La défaite de la Turquie en Islande (2-1) permet aux Bleus de récupérer la première place du groupe H. Le prochain rendez-vous dans ces éliminatoires de l'Euro 2020, ce sera l'Albanie, le 7 septembre prochain, au Stade de France.

Andorre - France : 0-4

Buts : Mbappé (11e), Ben Yedder (30e), Thauvin (45e+1), Zouma (60e)

Le point final : les Bleus sans souci ! Trois jours après sa défaite en Turquie (2-0), l'équipe de France a rempli tous ses contrats, mardi soir, en Andorre. Les Bleus se sont imposés (4-0), se replaçant idéalement dans la course à la qualification, mais ont aussi rendu une belle copie, certes face à une très faible équipe d'Andorre. Les habituels remplaçants ont été assez brillants, à l'image de Wissam Ben Yedder, Florian Thauvin et Kurt Zouma, tous les trois buteurs. Le défenseur de Chelsea (prêté à Everton la saison passée) a même été tout près d'inscrire le but du 5-0 en fin de match (90e). Très critiqué après sa piètre performance à Konya samedi, Mbappé avait mis les Bleus sur la voie du succès en ouvrant le score.

Le point à la 85e minute : toujours pas pour "Grizi"… Depuis l'aile gauche, Mbappé a centré vers Griezmann, lequel n'a pas réussi l'exploit de redresser la course du ballon (84e). Dernier changement côté tricolore, avec l'entrée en jeu de Thomas Lemar à la place d'un excellent Florian Thauvin (81e).

Le point à la 75e minute : instant coaching. Après un premier changement contraint - Sissoko a remplacé Ndombele, qui a reçu beaucoup de coups -, Didier Deschamps lance Giroud à la place de Ben Yedder (73e). Tranchant en première période, Mbappé a été moins inspiré sur un service de Thauvin, oubliant le ballon (67e). La frappe de Pogba, elle, s'est envolée au-dessus du but de Gomes (72e).

Le point à la 65e minute : et de quatre ! Les Bleus corsent logiquement l'addition. Sur un corner botté depuis la droite par Griezmann, Zouma prend le dessus sur la défense andorrane et sur Gomes, de la tête. Le gardien ne parvient qu'à toucher le ballon, qui revient dans les pieds de Zouma. L'ancien défenseur des Verts reprend de près et inscrit son premier but chez les Bleus (62e), comme l'avaient fait avant lui Thauvin et Ben Yedder. Griezmann, qui n'a pas marqué, tente d'y aller de son but, lui aussi, mais son tir d'une vingtaine de mètres est stoppé par Gomes (62e).

Le point à la 55e minute : Thauvin tout près du doublé. La victoire des Bleus étant maintenant acquise (on voit mal comment Andorre, qui n'a pas marqué le moindre but dans ces éliminatoires, pourrait revenir dans ce match…), l'intérêt de la rencontre a évidemment baissé. Mais les Bleus n'en demeurent pas moins appliqués, et impliqués. Thauvin, l'un des joueurs les plus en vue ce soir, a manqué de peu de réussir le doublé. Après avoir encore été servi par Mbappé, le Marseillais a trouvé le petit filet (55e).

Le point à la reprise : c'est reparti ! Les Andorrans engagent, avec certainement l'espoir de mettre un but…

Le point à la pause : le bijou de Thauvin ! Les Bleus concluent leur première période de la meilleure des manières. Mbappé, qui avait déjà cherché Thauvin quelques minutes plus tôt, le trouve, et l'attaquant de l'OM, lui, trouve le but de Gomes sur un magnifique ciseau ! L'équipe de France mène 3-0 contre une formation d'Andorre inoffensive, comme attendu. Andorre-France : 0-3

Le point à la 40e minute : les Bleus sérieux. Malgré leurs deux buts d'avance, les Bleus ne lâchent pas leur emprise sur ce match. Et ils ont bien failli mettre un troisième but mais Thauvin a été trop court sur un centre fort devant le but de Mbappé (37e). Une minute plus tard, c'est cette fois le Marseillais qui a cherché le Parisien, mais le premier buteur de cette rencontre a touché le ballon de l'épaule gauche.

Le point à la 30e minute : Ben Yedder buteur ! Les Bleus concrétisent leur deuxième occasion franche (30e). Après un mauvais dégagement de la tête de la défense d'Andorre sur une balle piquée de Paul Pogba, Thauvin récupère le cuir dans la surface de réparation avant de remettre astucieusement derrière lui à Ben Yedder, bien placé. L'attaquant sévillan reprend du droit et bat Gomes, dont l'intervention est insuffisante. Andorre-France : 0-2

Le point à la 20e minute : la réponse de Mbappé ! Critiqué, y compris ici, pour sa prestation très médiocre en Turquie, Mbappé répond sur le terrain, en ouvrant le score (11e). Déjà auteur d'un joli déboulé sur le côté gauche en début de match, l'attaquant du PSG, parfaitement servi par Griezmann, a pris le dessus sur son vis-à-vis sur une contre-attaque avant de tromper Josep Gomes d'un petit ballon piqué de fort belle facture. Les Bleus continuent d'avoir le ballon, mais c'est étonnamment après une incursion andorrane et une récupération de Ndombele qu'ils ont réussi à ouvrir le score. Andorre-France : 0-1

Le point à la 10e minute : les Bleus bien dans le match. S'il n'avait pas réussi à cadrer le moindre tir en Turquie, les Bleus ont cette fois mis moins de trois minutes pour mettre à contribution le gardien andorran Josep Gomes, qui a dû se détendre pour détourner en corner une frappe au ras du sol d'Antoine Griezmann. Deux minutes plus tard, sur un corner, c'est Ben Yedder qui a tenté de trouver le cadre, mais sans succès.

Le point au coup d'envoi : c'est parti ! Ce sont les Bleus, qui jouent en blanc ce soir, qui donnent le coup d'envoi.

Le point ambiance : un stade champêtre… et pas plein. Comme attendu, l'ambiance de ce soir n'a pas grand-chose à voir avec celle que les Bleus ont connue il y a trois jours en Turquie. Et le stade d'Andorre-la-Vieille, qui peut accueillir 3.300 spectateurs, n'est même pas plein…

Le point sur les compos : le grand changement. Compte tenu de la performance de samedi, du niveau de l'adversaire, et de la nature de la pelouse (synthétique), Didier Deschamps a décidé de changer en profondeur son onze de départ, procédant à sept changements. Décevants en Turquie, Benjamin Pavard et Lucas Digne sont remplacés par les Lyonnais Léo Dubois et Ferland Mendy. En défense centrale, Clément Lenglet, qui jouait sur synthétique à l'époque où il portait le maillot de Nancy, et Kurt Zouma ont été préférés à Samuel Umtiti et Raphaël Varane. Au milieu, Moussa Sissoko est remplacé par Tanguy Ndombélé, tandis que Florian Thauvin est aligné sur le côté droit en remplacement de Blaise Matuidi. Devant, Wissam Ben Yedder profite du forfait de dernière minute de Kingsley Coman pour s'installer à la pointe de l'attaque à la place d'Olivier Giroud. Kylian Mbappé est titulaire.

Les compositions d'équipe :

France : Lloris (cap.) - Dubois, Zouma, Lenglet, F. Mendy - Pogba, Ndombélé - Thauvin, Griezmann, Mbappé - Ben Yedder
Sélectionneur : Didier Deschamps
Andorre : Gomes - Rubio, Llovera, Lima (cap.), San Nicolas - Martinez, Rebes, Vales, Cervos - Vieira, Alaez
Sélectionneur : Koldo Alvarez

Le point sur l'historique : quatre victoires, zéro but encaissé. La France et Andorre s'étaient déjà affrontés à deux reprises lors des qualifications à l'Euro 2000. Les Bleus s'étaient imposés 2-0 au Stade de France avant de souffrir le martyr au retour, à dix contre onze une bonne partie du match. C'est finalement Frank Leboeuf qui avait inscrit le seul but de la partie, à quatre minutes de la fin du temps réglementaire, sur penalty. La troisième et dernière confrontation entre les deux nations remonte à mai 2004, en amical. À Montpellier, l'équipe alors coachée par Jacques Santini l'avait emporté facilement (4-0), avec notamment un doublé de Sylvain Wiltord.

Le point sur l'avant-match : opération rachat. C'était difficile à imaginer il y a une semaine encore, mais, après la performance affligeante livrée samedi en Turquie (défaite 2-0), le déplacement des Bleus en Andorre de ce soir a pris de la saveur. Comment les Bleus vont-ils réagir après ce qui a été, peut-être, le plus mauvais match de l'ère Deschamps, entamée en 2012 ? C'est une affaire d'honneur, d'image, mais aussi de sport, car, après leur défaite de samedi, les Bleus sont désormais distancés de trois points par la Turquie et sont à égalité avec l'Islande dans ce groupe H des éliminatoires de l'Euro 2020. Les deux premières équipes de chaque groupe étant qualifiées, il n'y a pas encore le feu, mais tout autre résultat qu'une victoire serait une bien triste, et bien désagréable, façon de conclure la saison.