Coupe du monde : revivez la victoire des Bleues face à la Corée du Sud

, modifié à
  • A
  • A
Les Bleues ont dominé la Corée du Sud, vendredi soir, grâce notamment à un doublé de Wendie Renard.
Les Bleues ont dominé la Corée du Sud, vendredi soir, grâce notamment à un doublé de Wendie Renard. © Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
L'équipe de France féminine a parfaitement lancé sa Coupe du monde, vendredi soir, face à la Corée du Sud, au Parc des Princes (4-0).
L'ESSENTIEL

L'équipe de France n'a pas manqué ses débuts lors de "sa" Coupe du monde. Les joueuses de Corinne Diacre n'ont fait qu'une bouchée de la Corée du Sud, balayée dans le vent du Parc des Princes sur le score sans appel de 4-0. Plus de 45.000 spectateurs ont assisté à ce coup d'envoi de la 8ème édition du Mondial féminin.

FRANCE - CORÉE DU SUD : 4-0

But : Le Sommer (9e), Renard (35e, 45e+2), Henry (85e)

Le point final : un départ idéal ! Face à une très faible équipe de Corée du Sud, l'équipe de France a parfaitement rempli ses contrats : prendre les trois points et régaler son public. Trois cadres (Le Sommer, Renard et Henry) ont trouvé le chemin des filets sur de bien jolis buts. Prochain rendez-vous désormais pour les Tricolores : mercredi soir, face à la Norvège, à Nice. France-Corée du Sud : 4-0

Le point à la 85e minute : Henry pour le 4-0 ! La capitaine des Bleues illumine une terne deuxième période avec une frappe magnifique des 20 mètres qui termine sa course dans le petit filet de Kim (85e). La joueuse de l'OL avait bénéficié d'un relais de sa coéquipière Eugénie Le Sommer. À la 78e minute, Élise Bussaglia s'était elle aussi essayée à une frappe de loin, mais avec un peu moins de succès, le cuir frôlant le montant gauche. France-Corée du Sud : 4-0

Le point à la 75e minute : le temps des changements. Corinne Diacre profite de cette deuxième période piano piano pour procéder à des changements. Valérie Gauvin, attendue comme titulaire mais sanctionnée pour ses retards aux rassemblements, a suppléé Cascarino (70e), tandis que Eve Périsset a remplacé Majri quatre minutes plus tard. La Corée du Sud a frappé au but, par Kang, mais son tir est passé au-dessus de la barre transversale.

Le point à la 65e minute : les Bleues contrôlent. Pas grand-chose à se mettre sous la dent dans cette deuxième période. Tout juste a-t-on assisté à une frappe cadrée de Henry (57e). À noter que Sarah Bouhaddi a touché un ballon, sur un centre sans danger…

Le point à la 55e minute : une reprise tout en douceur. Désormais à l'abri, l'équipe de France a semble-t-il un peu levé le pied dans ce début de seconde période. Les Sud-Coréennes, qui ont procédé à leur premier changement (Kang Yu-mi cédant sa place à Kang Chae-rim), sont toujours aussi peu dangereuses.

Le point à la reprise : c'est reparti au Parc ! Aucun changement à signaler !

Le point à la pause : et de trois ! Les Bleues mettent à profit le temps supplémentaire pour inscrire un troisième but. Et une nouvelle fois par Renard de la tête (45e+2) ! La capitaine de l'OL, qui rend plusieurs dizaines de centimètres à certaines de ses adversaires, s'est envolée au-dessus de la défense sud-coréenne sur un corner venu de la gauche, cette fois, et botté par Majri. Ça fait 3-0 à la pause et c'est logique tant l'écart a été abyssal entre les deux équipes en première période. France-Corée du Sud : 3-0

Le point à la 40e minute : cette fois, ça fait bien 2-0 ! Après avoir cru pendant plusieurs minutes au 2-0 après la volée magnifique de Mbock, les Bleues finissent par trouver une deuxième fois l'ouverture, sur un corner venu de la droite de Thiney. De la tête, Renard, du haut de son mètre 87, vient propulser le cuir au fond des filets de Kim (35e). Sur l'action précédente, Le Sommer, bien servie dans l'espace par Amel Majri, avait mis à contribution Kim, auteure d'une belle claquette. France-Corée du Sud : 2-0

Le point à la 30e minute : Mbock buteuse… pendant quelques minutes. Les Bleues ont bien cru prendre deux buts d'avance. Sur une remise de la tête fort bien vue de Wendie Renard, Mbock a repris le ballon de volée pour le mettre hors de portée de Kim (27e). Mais, après deux-trois minutes d'atermoiements et de vérifications à la vidéo, l'arbitre de la rencontre, l'Uruguayenne Claudia Umpierrez, décide d'annuler le but pour un hors-jeu de Mbock. D'à peine un pied…

Le point à la 20e minute : les Bleues contrôlent. Après avoir pris l'avantage, les joueuses de Corinne Diacre restent maîtresses du jeu. Delphine Cascarino cause bien des tourments au côté droit de la défense sud-coréenne. Les coéquipières de Ji ont bien du mal à exister dans cette rencontre et Sarah Bouhaddi, la gardienne des Bleues, n'a eu aucune intervention à effectuer dans ce début de match.

Le point à la 10e minute : Le Sommer frappe d'entrée ! L'attaquante de l'OL conclut de la meilleure des façons dix premières minutes convaincantes de la part des Bleues. Amandine Henry récupère le cuir sur le côté droit avant de trouver un relais avec Diani. La capitaine des Bleues poursuit sa course dans la surface et centre en retrait pour Le Sommer. La n°9 tricolore reprend sur un pas et met le ballon hors de portée de Kim Jun-Mi, qui ne peut que le dévier sous sa barre transversale. Quelques minutes plus tôt, Le Sommer avait eu une première occasion mais son tir n'était pas assez appuyé (7e). France-Corée du Sud : 1-0

Le point au coup d'envoi : C'est parti ! Ce sont les Sud-Coréennes qui engagent.

Le point spectacle : Jain et un beau tifo ! La courte cérémonie d'ouverture a été animée par la chanteuse Jain, qui a assuré un tour de chant au milieu de centaines de danseuses aux couleurs des 24 pays de ce Mondial. Ce quart d'heure festif s’est terminé par un joli tifo recouvrant plusieurs tribunes du Parc des Princes. L'atmosphère est moins festive au niveau de la "fan zone" située aux Halles, à Paris, qui a dû être fermée en raison du fort vent qui souffle ce soir sur la capitale et qui a déjà largement perturbé la journée du côté de Roland-Garros.

"Un moment qu'on attendait avec beaucoup d'impatience". Brigitte Henriques, vice-présidente de la Fédération française de football et organisatrice du Mondial, confie au micro d'Europe 1 son excitation, à quelques minutes du coup d'envoi du match d'ouverture de cette 8ème édition de la Coupe du monde. "On travaille dessus depuis 21 mois et c'est un moment qu'on attendait avec beaucoup d'impatience depuis 2014, depuis que l'on a candidaté pour cette Coupe du monde, confie-t-elle. On voit l'engouement médiatique qu'il y a, c'est juste extraordinaire. Le stade est plein et on a entendu plein de klaxons sur la route en venant, ça fait chaud au coeur." Ce Mondial en France devrait dépasser le million de billets vendus sur l'ensemble de la compétition.

Le point sur les compos : Diani préférée à Gauvin. La défenseuse de l'OL Griedge Mbock remise de sa blessure à un genou, Corinne Diacre a pu compter sur l'ensemble de ses joueuses pour ce match d'ouverture. À la pointe de l'attaque, la Parisienne Kadidiatou Diani a été préférée à la Montpelliéraine Valérie Gauvin, sanctionnée pour des retards répétés aux différents rassemblements, selon notre envoyé spécial au Parc des Princes. La Lyonnaise Delphine Cascarino complète le quatuor offensif, aux côtés d'Eugénie Le Sommer et de Gaëtane Thiney.

Les compositions d'équipe :

France : Bouhaddi - Torrent, Mbock, Renard, Majri - Henry, Bussaglia - Cascarino, Thiney, Le Sommer - Diani
Sélectionneuse : Corinne Diacre

Corée du Sud : J. Kim - H. Kim, B. Hwang, Kim do-Yeon, S. Jang - Cho So-Hyun, Lee Young-Ju - Y. Kang, Ji So-Yeon, G. Lee - S. Jung
Sélectionneur : Yoon Dukyeo

Le point sur l'historique : la Corée du Sud, un doux souvenir. France-Corée du Sud, c'était déjà une affiche de la Coupe du monde en 2015. À l'époque, les Bleues avaient nettement pris le dessus (3-0), grâce à des buts de Marie-Laure Delie (non retenue) et Élodie Thomis (retraitée). En face, les Sud-Coréennes avaient dû faire à l'époque sans leur grande star, Ji So-yun, blessée. Mais, attention, ce soir, celle que l'on surnomme la "Messi sud-coréenne" sera bien là, et la défense des Bleues devra se méfier d'elle.

Le point sur l'avant-match : les Bleues favorites… du match. À domicile et dans un Parc des Princes bondé, face à une équipe seulement 14ème au classement Fifa, l'équipe de France part clairement ce soir avec les faveurs des pronostics. Mais ce n'est pas forcément le cas de la compétition dans son ensemble. Sacrés trois fois en sept éditions et tenants du titre, les États-Unis, qui entreront en lice mardi soir,  sont les favoris du tournoi. Derrière, on retrouve l'Allemagne, championne olympique en titre, l'Angleterre et la France.