ÉDITO - "Cette victoire du PSG n’est qu’une victoire face à un Real Madrid assez faible"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Prestigieux et encourageant, le large succès du PSG contre le Real Madrid (3-0), mercredi soir, ne doit pas conduire les Parisiens à se sentir autorisés à enfiler le costume de favoris de la Ligue des champions, rappelle l'éditorialiste d'Europe 1 Virginie Phulpin.
EDITO

Une victoire de prestige, et alors ? Mercredi soir, le Paris Saint-Germain a surclassé le Real Madrid 3-0, avec un doublé d'Angel Di Maria et un but de Thomas Meunier. Mais si cette victoire en ouverture de la Ligue des champions peut rassurer les Parisiens après un début de saison mitigé, elle ne doit pas pour autant les griser, car la compétition est longue, prévient Virginie Phulpin dans son édito sport, jeudi matin.

"Vous êtes en train de prendre votre petit déjeuner, de vous préparer pour emmener les enfants à l’école, vous avez peut-être un petit sourire parce que ça fait du bien de voir un club français battre le Real Madrid 3 buts à 0. Là, moi, j'arrive et je viens vous dire qu’il ne faut pas s’emballer. C’est pénible, je reconnais. Bien sûr que le premier réflexe, c’est de sauter au plafond après cette victoire. Toutes les cases de la très bonne soirée sont cochées. 

Les stars n’étaient pas là ? Et alors ? Angel Di Maria a encore prouvé qu’il assurait dans les grands rendez-vous. Un doublé, et une vraie mainmise sur le match. Vous avez peut-être découvert Idrissa Gueye hier soir. Ça y est, le PSG a sans doute trouvé le joueur qui va éclairer son milieu de terrain. Dans les buts ? Il y a des chances pour que le Real Madrid se morde les doigts d’avoir laissé son gardien Keylor Navas rejoindre Paris.

En plus, le public a participé à fond à cette soirée, les histoires de sifflets contre Neymar sont oubliées, rangées avec les valises des vacances. Et c’est peut-être ça le problème. Pas Neymar. Mais l’oubli, la mémoire courte dans l’euphorie de la victoire. Je pense vraiment qu’il ne faudrait pas tomber dans ce panneau-là une fois de plus."

Donc il ne faut pas s'enflammer…

"On ne va quand même pas reproduire la même erreur tous les ans ! C’est le début de la Ligue des Champions, le PSG a gagné, ça veut dire que cette équipe va être championne d’Europe. Non. Des grands clubs qui ont perdu au Parc des Princes en phase de poules, il y en a déjà eu beaucoup. Pas besoin de remonter très loin. La saison dernière, en fin de phase de poules, le PSG a battu Liverpool 2 buts à 1 à Paris. Qui a soulevé la Ligue des champions au mois de mai ? Oui, Liverpool. Pas les Parisiens éliminés piteusement en huitièmes de finale. 

Si le PSG veut devenir un grand d’Europe, il faut remettre les choses à leur place. Cette victoire de mercredi n’est qu’une victoire face à un Real Madrid assez faible, c’est le premier match de la saison européenne, personne n’est encore totalement prêt. Pour la confiance, c’est fantastique. Pour entamer une vraie convalescence après un printemps et un été compliqués, c’est parfait. Mais ça ne nous dit rien sur les éventuelles capacités du PSG à remporter la compétition. Rien."

Europe 1
Par Virginie Phulpin