Coupe de la Ligue : cinq choses à savoir sur PSG-Monaco

  • A
  • A
mbappe
Kylian Mbappé était dans les rangs monégasques l'an passé pour la finale de la Coupe de la Ligue. Il affrontera samedi à Bordeaux ses anciens coéquipiers. © Valery HACHE / AFP
Partagez sur :
Pour la deuxième année consécutive, les deux meilleures équipes du championnat de France s’affrontent en finale de la Coupe de la Ligue, samedi soir à Bordeaux.

C’est, sportivement, la plus belle des affiches qui soit entre deux équipes françaises. Samedi au stade Matmut-Atlantique, le PSG affronte Monaco en finale de la Coupe de la Ligue. Une confrontation alléchante entre le leader de la Ligue 1 et son dauphin, champion de France en titre, et un remake de la saison passée, une première dans l’histoire de la compétition. Un match, aussi, placé sous haute surveillance.

  • La revanche de l’an passé

Pour la première fois de l’histoire de la (encore) jeune Coupe de la Ligue, créée en 1995, l’affiche de la finale est la même que celle de l’an passé. En 2017 à Lyon, c’est le PSG qui l’avait largement emporté 4-1, avec notamment un doublé de Cavani.

  • Les deux meilleures équipes face à face

La Ligue de football professionnel, organisatrice de la compétition, ne pouvait rêver mieux pour la finale, alors que la Coupe de la Ligue est régulièrement critiquée pour son manque de saveur. Là, ce sont les deux meilleures équipes françaises qui s’affrontent. Le PSG est très bien parti pour remporter le championnat de France, puisque le club de la capitale compte 17 points d’avance  sur… Monaco, par ailleurs tenant du titre de la Ligue 1.

  • Le PSG largement favori

Le classement à lui seul permet de placer le PSG au rang de favori.  Mais d’autres signes plaident en faveur du club de la capitale. Les confrontations, d’abord. Paris reste sur quatre victoires face à son adversaire du soir. L’état d’esprit ensuite. Nul doute qu’après leur élimination sans gloire en huitièmes de finale de la Ligue des champions face au Real Madrid, les Parisiens ne voudront pas manquer de remporter le titre et se redonner un moral tout neuf.

  • Mais Monaco veut saisir sa chance

Attention tout de même à Monaco, éliminé en Coupe de France et distancé en championnat, et qui a donc là sa seule occasion de remporter un trophée cette saison. L’ASM sera privée de son attaquant sénégalais Keita Baldé, mais pourra compter sur la grande forme actuelle de ses hommes forts, comme Falcalo, Fabinho, Sidibé ou Lemar.

  • Le PSG roi de la Coupe de la Ligue

Incontestablement, le PSG est dans son domaine quand il s’agit de la Coupe de la Ligue. Le club de la capitale a remporté la première édition, en 1995, détient les quatre derniers trophées, et est le recordman de victoires, avec 7 titres. Les Parisiens n’ont en outre été défaits qu’une fois en finale, en 2000 face à Gueugnon.

  • La sécurité au cœur des préoccupations

Les forces de l’ordre ne plaisanteront pas avec la sécurité. Les supporters du Paris SG et de l'AS Monaco seront très encadrés pendant leur séjour à Bordeaux, certains groupes d'ultras étant tout simplement interdits de séjour en ville. Plus de 41.000 spectateurs, dont 7.500 supporters parisiens et 6.500 Monégasques, sont attendus au stade Matmut Atlantique à Bordeaux où un dispositif de sécurité renforcé sera mis en place pour le match. Près de 800 policiers seront ainsi mobilisés dans le centre-ville et aux abords du stade. Les supporters se revendiquant des groupes d'ultras "Kop of Boulogne" et "Karsud" ont quant à eux interdiction "de circuler, stationner ou d'être présent dans un espace ou une voie publique à l'intérieur du périmètre délimité par la rocade bordelaise et sur la commune de Bordeaux".