Coupe de France : Lyon domine Caen et file en demi-finales

, modifié à
  • A
  • A
Jason Denayer (à gauche) a inscrit le premier but de la rencontre pour les Lyonnais.
Jason Denayer (à gauche) a inscrit le premier but de la rencontre pour les Lyonnais. © JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :
Sans trop de souci, l'Olympique lyonnais a disposé de Caen (3-1), mercredi soir au Groupama Stadium, pour se qualifier en demi-finales de la Coupe de France, une première depuis 2012.

Lyon s'est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France en s'imposant sans briller aux dépens d'une faible équipe de Caen (3-1), mercredi dans son Groupama stadium, mais l'OL a encore failli se faire peur pour rien, faute de rigueur en fin de partie.

L'OL a joué à se faire peur. Alors qu'ils menaient 2-0 sur des buts de Jason Denayer et Maxwel Cornet (26e, 50e), les Lyonnais se sont relâchés, une fois de plus, et ont permis aux Caennais de réduire la marque à l'entrée du dernier quart d'heure, Casimir Ninga reprenant un coup franc de Fayçal Fajr détourné sur la barre par Anthony Lopes (78e).

Depay retrouve le chemin. C'est finalement Memphis Depay, qui n'avait plus marqué depuis le 10 novembre et son doublé à Guingamp (4-2), qui a libéré l'OL en marquant le troisième but de son équipe sur un coup franc détourné par le mur caennais (83e). Memphis, qui a aussi été à l'origine de l'exclusion d'Alexander Djiku (82e), avait jusqu'alors beaucoup tenté (5e, 23e, 45+1) mais sans réussir à trouver le cadre. Il a toutefois été impliqué sur le premier but marqué de la tête par Denayer qui a devancé la sortie du gardien Erwin Zelazny sur un centre délivré de l'aile gauche par le Néerlandais. Pour sa part, Cornet a porté le score à 2-0 en gagnant son duel avec Zelazny après une ouverture de Lucas Tousart et en résistant au retour de Frédéric Guilbert.

Un vrai objectif pour Lyon. Après avoir beaucoup déçu leur président Jean-Michel Aulas et leur entraîneur Bruno Genesio, en s'inclinant à Monaco dimanche après une performance indigne, les joueurs lyonnais se devaient de réagir pour poursuivre leur route dans la seule compétition pour laquelle ils peuvent rêver d'un trophée.

Un dernier ticket à composter. Avec Paris, qui avait écarté Dijon 3 à 0 mardi, Rennes et Lyon forment un trio 100% Ligue 1 dans le dernier carré de cette Coupe. Dorénavant, seul Vitré, club de National 2 (4e échelon national), peut espérer créer l'exploit face à l'élite. Pour continuer à rêver, le Petit Poucet breton devra battre le FC Nantes, mercredi 6 mars, à Laval lors du dernier quart de finale. Avant même le résultat de ce match, le tirage au sort des demi-finales aura lieu dès jeudi.