Corinne Diacre : "Je veux ramener ce premier titre à la Fédération"

, modifié à
  • A
  • A
Corinne Diacre garde toujours l'Euro 2022 comme objectif principal (photo d'archives). 1:14
Corinne Diacre garde toujours l'Euro 2022 comme objectif principal (photo d'archives). © SEBASTIEN SALOM-GOMIS/AFP
Partagez sur :
Rare dans les médias, Corinne Diacre répondra à nos questions lors d'un long entretien, samedi soir dans Europe 1 Sport. Cible des critiques de certaines de ses joueuses, la sélectionneure de l’équipe de France féminine de football y évoque notamment son évolution et ses objectifs.

Secouée ces derniers mois, Corinne Diacre semble en 2020 vouloir faire table-rase du passé. Notamment sur sa relation conflictuelle avec la défenseure Wendie Renard à qui elle avait retiré le brassard de capitaine. Dans l'émission Europe 1 Sport, diffusée ce samedi soir entre 18 et 20 h, la Nordiste se livre ainsi dans une longue interview, sans détours. "Je ne sais pas si j’ai changé. Je pense que l’on ne peut pas changer. Je pense que je vais continuer à évoluer et j’espère, pour certain, dans le bon sens", lance-t-elle. "Mais très sincèrement pourquoi tout changer ? Je pense que certains ont la bonne lecture de ce que je peux être et de ce que je suis aujourd’hui."

Sur le banc des Bleues depuis 2017, Corinne Diacre a vu son contrat à la Fédération française de football (FFF) prolongé jusqu'en 2022, vendredi. En effet, le foot féminin n’a pas échappé à la vague de reports suite à la pandémie du coronavirus. Programmé à l’été 2021, l’Euro féminin de football a finalement été reporté à l’année suivante pour ne pas coïncider avec de l'Euro masculin, lui-même décalé de 2020 à 2021. La compétition féminine doit toujours se dérouler en Angleterre, et dans les mêmes stades initialement prévus, mais du 6 au 31 juillet 2022.

"Je veux ramener ce premier titre à la Fédération"

Après les regrets de la Coupe du monde en France en 2019 (élimination en quart de finale contre les Etats-Unis), les Bleues et leur coach espèrent toujours rafler la première compétition internationale de leur histoire. "Je n’ai jamais dit que je ne voulais pas gagner. Surtout, je veux ramener ce premier titre à la Fédération. C’est un objectif personnel que je me suis fixé", rappelle Diacre qui dispose d'un an supplémentaire pour préparer son groupe. Prochain rendez-vous : le 18 septembre face à la Serbie, pour la première rencontre de la phase qualificative pour l'Euro.

Europe 1
Par Baptiste Denis