Argentine : levée de l'interdiction de déplacement des supporteurs

, modifié à
  • A
  • A
Les déplacements de supporters avaient été interdits cinq ans plus tôt à cause des violences dans et autour des stades argentins © ALEJANDRO PAGNI / AFP
Partagez sur :

Après cinq ans d'interdiction, les supporters argentins vont de nouveau pouvoir aller soutenir leurs clubs lors des déplacements en championnat. Dans un premier temps, seules 13 équipes sur 26 pourront accueillir des fans d'autres clubs.

Privés de déplacements pendant cinq ans, les supporteurs argentins pourront de nouveau encourager leur équipe quand elle jouera à l'extérieur en championnat, une mesure qui entrera progressivement en vigueur alors que la violence dans le football diminue.

Premier test avec la moitié des équipes. Le directeur de la sécurité sportive en Argentine, Guillermo Madero, a précisé que dans un premier temps, la moitié des 26 équipes de première division allaient accueillir les supporteurs d'autres clubs. Les cinq plus grands clubs du pays - Boca Juniors, River Plate, Independiente, Racing et San Lorenzo - attendront un peu avant d'ouvrir leur stade aux supporteurs adverses. Si les résultats sont bons, le quota de places dans le stade attribué aux visiteurs augmentera.

Le Fan ID, nouvel outil pour lutter contre les violences. La violence dans et autour des stades, qui a fait 90 morts depuis 10 ans, avait conduit les autorités argentines à interdire les déplacements de supporteurs. Autre nouveauté du championnat argentin, la création d'une "Fan ID", une carte d'identité du supporteur, qui devient nécessaire pour acheter les billets de match.

"C'est l'outil pour en terminer avec l'insécurité dans le football. Cela a été utilisé pour la première fois en Russie et cela a parfaitement fonctionné", selon Guillermo Madero. La Superliga reprend le 10 août. Le club de Carlos Tevez Boca Juniors tentera de conserver au titre face à son éternel rival River Plate, entraîné par Marcelo Gallardo.