Tour de France : "je ne pardonne pas"

  • A
  • A
Partagez sur :

Johnny Hoogerland, qui a été projeté dans des barbelés par une voiture suiveuse lors du Tour de France, ne "pardonne pas". Même si, a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse, "c'était un accident, un terrible accident, mais il ne l'a pas fait exprès". Le coureur cycliste néerlandais s'est fait poser 33 points de suture. "Toute ma vie, j'aurai les marques de cette chutes", a-t-il déploré.