Qualifications Coupe du monde 2018 : les différents scénarios pour l'équipe de France

, modifié à
  • A
  • A
Antoine Griezmann et Kylian Mbappé à l'entraînement (1280x640)
Antoine Griezmann et Kylian Mbappé, ici à l'entraînement, peuvent se qualifier pour le Mondial dès samedi. © Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

L'équipe de France, en déplacement samedi en Bulgarie, peut espérer se qualifier pour la Coupe du monde 2018 dès samedi. Mais ça reste improbable.

Les Bleus en Russie dès samedi ? Malgré un groupe serré, dans lequel quatre équipes (France, Suède, Pays-Bas et Bulgarie) sont encore en lice pour décrocher leur billet pour la Coupe du monde 2018, à deux journées de la fin des qualifications, cela reste du domaine du possible. Mais il faudrait pour cela un beau concours de circonstances…

Défaite de la Suède et victoire des Bleus. Principal adversaire des Bleus dans la course à la qualification, la Suède joue avant eux, samedi. La sélection du capitaine Andreas Granqvist reçoit en effet le Luxembourg à 18 heures. Un seul résultat peut permettre aux hommes de Didier Deschamps, leaders de leur groupe, d'espérer se qualifier dans la foulée à l'issue de leur match en Bulgarie : une défaite de la Suède. Et donc une victoire du Luxembourg. Depuis son match nul à Toulouse face aux Bleus, le mois dernier, on sait l'équipe du Grand-Duché capable de résister. Mais les Suédois sont prévenus et on les voit mal se faire surprendre à domicile face à une équipe qui n'est que 101ème au classement Fifa, derrière Trinité-et-Tobago et au même niveau que Madagascar

Même si le Luxembourg parvenait à réaliser l'exploit, les Bleus ne seraient pas assurés pour autant de disputer la Coupe du monde dès samedi, il leur faudrait l'emporter en Bulgarie. Dans le cas inverse, il resterait encore une possibilité, mardi prochain, face à la Biélorussie, pour composter leur billet pour la Russie. Et si la Suède faisait match nul contre le Luxembourg, comme les Bleus le 3 septembre dernier ? La qualification ne pourrait pas être au bout dès samedi car les Bleus n'auraient que trois points d'avance (Si deux équipes sont à égalité de points, elles sont départagées à la différence de buts générale, soit le nombre de buts marqués moins le nombre de buts encaissés). La France serait en revanche assurée de disputer les barrages, ce qui n'est pas garanti aujourd'hui.

Faire aussi bien que la Suède : le vrai objectif. La contre-performance de la Suède à domicile face au Luxembourg étant difficilement envisageable, la France, leader de ce groupe A avec un point d'avance à l'entame de cette 9ème et avant-dernière journée de qualifications, doit conserver un objectif en tête : celui de faire aussi bien que la Suède sur les deux derniers matches.

La Bulgarie et les Pays-Bas gardent un espoir. Mais attention, cela ne suffira à coup sûr que si la France prend au moins deux points sur ses deux derniers matches car les Pays-Bas et la Bulgarie, qui comptent respectivement quatre et cinq points de retard sur les Bleus, restent en embuscade. Dernier élément à connaître : alors que les Bleus recevront la Biélorussie, déjà éliminée, lors de la dernière journée, la Suède, elle, se déplacera aux Pays-Bas, qui seront peut-être eux aussi éliminés avant cette dernière journée. Bref, vous le comprenez à la lecture de ces lignes : on y verra beaucoup plus clair, samedi soir, vers 22h30…

EN RÉSUMÉ…
Une seule combinaison de résultats envoie les Bleus à la Coupe du monde dès samedi soir : une défaite de la Suède face au Luxembourg conjuguée à une victoire de la France en Bulgarie et ce, quel que soit le résultat des Pays-Bas en Biélorussie.

Le classement du groupe A avant les deux dernières journées :

  • 1. France 17 points (différence de buts de +10)
  • 2. Suède 16 (+11)
  • 3. Pays-Bas 13 (+5)
  • 4. Bulgarie 12 (-4)

Le programme de samedi :

18 heures : Suède-Luxembourg
20h45 : Biélorusse/Pays-Bas
20h45 : Bulgarie-France
Le programme de mardi :

20h45 : France-Biélorussie
20h45 : Luxembourg-Bulgarie
20h45 : Pays-Bas/Suède