VIDÉO - Coronavirus : confinés, les Français applaudissent les soignants de leurs balcons

  • A
  • A
Des Français se sont rendus à leur fenêtre mardi pour applaudir les personnels de santé (image d'illustration)
Des Français se sont rendus à leur fenêtre mardi pour applaudir les personnels de santé (image d'illustration) © Martin BUREAU / AFP
Partagez sur :
Après l'entrée en vigueur du confinement mardi, les Français se sont mobilisés pour rendre hommage aux soignants par des applaudissements depuis leur balcons, à 19 heures et 20 heures.

La France confinée applaudit ses soignants. Au premier jour du confinement général décrété par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus, les Français se sont organisés, via les réseaux sociaux, afin de rendre hommage au personnel soignant. À 19 heures ou 20 heures, selon les instructions suivies, ils sont donc sortis sur leurs balcons pour applaudir pendant de longues minutes. Des images partagées sur Twitter, via le hashtag #OnApplaudit.

De longs applaudissements

Partout, acclamations et applaudissements ont été relayés sur les réseaux sociaux, accompagnés de messages louant l'action des personnels de santé, comme ici à Boulogne-Billancourt, où cet internaute a même qualifié les soignants d'"héroïnes et héros" : 

Dans d'autres endroits, les applaudissements ont été accompagnés de klaxons, comme dans le XXème arrondissement de Paris afin de faire le plus de bruit possible : 

Ailleurs ce sont des ustensiles de cuisine qui ont été utilisés, par exemple à la Rouvière, dans le IXème arrondissement de Marseille : 

Remerciements et rappel des consignes par les hôpitaux 

Les hôpitaux français n'ont pas manqué de réagir sur les réseaux sociaux à ce geste de solidarité. Remerciant tous les anonymes qui se sont mobilisés, à l'image de l’hôpital Necker qui a repartagé une vidéo, tout en rappelant que l'aide aux hôpitaux passait aussi par le respect des mesures de confinement: 

D'autres mouvements sont nés sur les réseaux sociaux, comme la page Facebook "Les 10 minutes du peuple" pour soutenir les soignants mais aussi mettre de la bonne humeur durant la période de confinement. Ces mobilisations prennent exemple sur ce qui s'est fait dans les jours précédents en Italie, en Espagne ou aux Pays-Bas, où les populations sont elles aussi confinées.