Une "revenante" de Syrie mise en examen à son retour en France

  • A
  • A
La femme de 26 ans avait rejoint les rangs djihadistes en Syrie en 2014. (photo d'illustration)
La femme de 26 ans avait rejoint les rangs djihadistes en Syrie en 2014. (photo d'illustration) © Delil souleiman / AFP
Partagez sur :
Une Française de 26 ans qui était partie faire le djihad en Syrie aux côtés de Daech a été mise en examen et écrouée à son retour en France la semaine dernière. 

Une femme de 26 ans, qui avait rejoint les rangs djihadistes en Syrie en 2014 et qui a été expulsée de Turquie la semaine passée, a été mise en examen à son retour en France et écrouée, a appris l'AFP lundi de source judiciaire, confirmant une information de BFMTV.

Une femme kamikaze

Cette femme, interpellée le 6 mai à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle alors qu'elle était visée par un mandat d'arrêt, a été mise en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle", dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en avril 2018 qui visait son séjour au sein de l'organisation Etat islamique, a précisé cette source.

Selon BFMTV, cette femme franco-marocaine, qui avait épousé un combattant tunisien mort depuis, avait dit vouloir réaliser une opération kamikaze et s'était inscrite sur une liste de volontaires pour commettre un attentat-suicide. Après s'être rendue en octobre 2018 aux autorités turques, elle avait été emprisonnée avant d'être finalement remise à la France.