Un bébé de 4 mois frappé à mort par sa mère à Cannes

  • A
  • A
Les enquêteurs cherchent aussi à savoir si les deux autres enfants ont été victimes de mauvais traitements.
Les enquêteurs cherchent aussi à savoir si les deux autres enfants ont été victimes de mauvais traitements. © BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :
Une mère de famille a été mise en examen après le décès de son nourrisson âgé de 4 mois, frappé à mort, début mai à Cannes. 

Une enquête a été ouverte après le décès d'un bébé de 4 mois, frappé à mort par sa mère, par le parquet de Grasse début mai, rapporte Nice Matin samedi. Le 5 mai dernier, un homme s'est présenté à l'hôpital de Cannes avec son nourrisson, un petit garçon grièvement blessé et présentant de traces de coups.

Elle reconnaît avoir porté des coups. Les autorités prévenues par l'hôpital, la mère de l'enfant est interpellée et placée en garde à vue dans la foulée. Lors de son audition, elle reconnaît avoir porté des coups à plusieurs reprises à son bébé, et est mise en examen le 8 mai pour "violence habituelle par ascendant" et incarcérée à la prison de Nice. Son fils meurt le lendemain à l'hôpital, des suites de ses blessures. L'autopsie a confirmé que sa mort résulte de violences.

Deux filles placées en foyer. La mère de famille de 39 ans avait donné naissance le 18 décembre à des jumeaux, le petit garçon décédé et une fille. Elle est également maman d'une autre petite fille, âgée de 2 ans. Les deux filles ont été depuis placées en foyer. Les enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs et de la famille, chargés de l'enquête, cherchent à savoir si elles ont été elles aussi victimes de mauvais traitements. La mère de famille encourt jusqu'à 30 ans de réclusion.