Traversée de la Manche : opération de secours pour 25 migrants en difficulté au large de Calais

  • A
  • A
Seule une intervention aérienne était possible pour venir en aide aux 25 migrants bloqués sur un banc de sable. (Photo d'illustration)
Seule une intervention aérienne était possible pour venir en aide aux 25 migrants bloqués sur un banc de sable. (Photo d'illustration) © Fred TANNEAU / AFP
Partagez sur :
Les secours ont effectué une opération de sauvetage "par les airs", au large de Calais, pour venir en aide à 25 migrants bloqués en mer.

Vingt-cinq migrants, dont trois enfants, qui tentaient de rejoindre l'Angleterre à bord d'un semi-rigide, ont été secourus mercredi matin au large de Calais, a affirmé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Bloqués sur un banc de sable

Vers 4 heures, la préfecture maritime a été prévenue par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez "qu'une embarcation semi-rigide avec 25 migrants à son bord" se trouvait "en difficulté à environ 10 kilomètres au large de Calais", a indiqué la préfecture dans un communiqué. Les migrants ont prévenu les secours qui ont "relayé au Cross la demande d'assistance suite à une panne de moteur". Les migrants se sont alors retrouvés sur un banc de sable et "seule une intervention par les airs" était possible. Ainsi, à 6h15, douze migrants ont été hélitreuillés. 

"Les migrants sont sains et saufs" et ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières à 6h35, a précisé la préfecture. Le temps de l'opération, "la marée est descendue et les treize autres migrants ont pu rejoindre la côte par leurs propres moyens".

La ministre britannique de l'Intérieur, Priti Patel, doit évoquer jeudi à Paris avec son homologue français, Christophe Castaner, la lutte contre ces traversées clandestines de la Manche, qui se multiplient cet été et sont particulièrement dangereuses à cause de la densité du trafic maritime, les forts courants et la basse température de l'eau.