Soupçons d'emplois fictifs : Pénélope et François Fillon entendus par les juges

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'ancien candidat à l'élection présidentielle est interrogé vendredi, tandis que son épouse a été entendue jeudi, selon des informations du "Parisien" confirmées à Europe 1. 

François Fillon est entendu par les juges d'instruction dans le cadre de l'enquête portant sur les emplois présumés fictifs de son épouse et de ses enfants, selon des informations du Parisien  confirmées à Europe 1. Pénélope Fillon a, elle, été interrogée jeudi par les juges d'instruction. Tous deux sont mis en examen depuis le mois de mars 2017 dans ce dossier, respectivement pour "détournement de fonds publics" et "complicité et recel de fonds publics". 

"Un processus classique". François Fillon, battu dès le premier tour de l'élection présidentielle 2017, est soupçonné d'avoir employé son épouse et ses enfants comme assistants parlementaires pendant plusieurs années, pour un salaire total de plusieurs centaines de milliers d'euros que le travail accompli ne permettrait pas de justifier. Trois magistrats du pôle financier enquêtent toujours sur ce dossier.

"Ces auditions sont un processus classique, après la remise du rapport de synthèse des enquêteurs en juin et avant la clôture prochaine de l'information judiciaire", a expliqué une source proche du dossier à l'AFP. 

Retiré de la vie politique. Lors de sa dernière audition, fin juillet 2017, François Fillon avait défendu la réalité des emplois d'assistants parlementaires de sa femme et de ses enfants. Désormais retiré de la vie politique, l'ancien Premier ministre, âgé de 64 ans, a rejoint il y a un an, en tant qu'associé, la société de gestion d'actifs et d'investissement Tikehau Capital.

Quatre personnes sont mises en examen dans cette affaire: les époux Fillon, Marc Joulaud (ancien suppléant de François Fillon à l'Assemblée nationale), et Marc Ladreit de Lacharrière, propriétaire de la Revue des deux mondes, pour laquelle Pénélope Fillon a également travaillé. Les deux enfants du couple Fillon ont été placés sous le statut de témoin assisté.

Europe 1
Par Europe1.fr avec Pierre de Cossette