SNCF : SUD-Rail appelle les cheminots à manifester le 22 mars

, modifié à
  • A
  • A
"Il est temps de passer à l'action", a déclaré Erik Meyer, secrétaire fédéral du syndicat SUD-Rail, pour dénoncer "les 43 recommandations du rapport Spinetta".
"Il est temps de passer à l'action", a déclaré Erik Meyer, secrétaire fédéral du syndicat SUD-Rail, pour dénoncer "les 43 recommandations du rapport Spinetta". © AFP
Partagez sur :
Le syndicat entend protester contre les recommandations du rapport Spinetta, remis au gouvernement la semaine dernière. 

SUD-Rail, troisième syndicat représentatif parmi les cheminots, a annoncé mercredi qu'il appelait à la mobilisation le 22 mars prochain, rejoignant ainsi la CGT, pour protester contre les recommandations du rapport Spinetta, remis au gouvernement la semaine dernière. "Il est temps de passer à l'action", a déclaré Erik Meyer, secrétaire fédéral du syndicat SUD-Rail, pour dénoncer "les 43 recommandations du rapport Spinetta" qui vont selon lui "vers le désengagement complet de l'État du service public ferroviaire" et "une remise en cause de l'ensemble des éléments du contrat social des cheminots".

"Une manifestation nationale". Dans son rapport, l'ancien président d'Air France Jean-Cyril Spinetta préconise de profondes réformes de la SNCF, en particulier une transformation en société anonyme et la fin du statut de cheminot à l'embauche. Philippe Martinez, leader de la CGT, avait annoncé vendredi une "manifestation nationale" des cheminots le 22 mars, à la même date que celle organisée chez les fonctionnaires contre la réforme du service public, mais sans grève ce jour là.

Lundi, les quatre syndicats représentatifs à la SNCF (CGT, Unsa, SUD et CFDT) ont été reçus séparément par la ministre des Transports, Elisabeth Borne. Un échange qui n'a pas suffi à rassurer SUD-Rail, qui souhaite "un appel le plus large possible" à la mobilisation le 22 mars, assorti d'"un appel à la grève" qui permettrait "à un maximum de cheminots de venir participer à cette manifestation".

Une intersyndicale prévue jeudi soir. Une intersyndicale est prévue jeudi soir pour en discuter. L'Unsa-Ferroviaire (2e syndicat) doit dire dans la journée de jeudi si elle rejoindra la CGT et SUD-Rail. La CFDT l'a déjà exclu, mais n'écarte pas une action plus tard, "qui pourra aller jusqu'à la grève si besoin", en fonction des arbitrages du gouvernement. Deux syndicats non représentatifs, FiRST et Force Ouvrière, ont également appelé à la mobilisation le 22 mars.