Réforme des retraites : des coupures d'électricité comme symboles de la colère

, modifié à
  • A
  • A
Dans plusieurs régions de France, les coupures d'électricité permettent aux grévistes du secteur de l'énergie de manifester leur colère contre la réforme des retraites. (Photo d'illustration) 1:55
Dans plusieurs régions de France, les coupures d'électricité permettent aux grévistes du secteur de l'énergie de manifester leur colère contre la réforme des retraites. (Photo d'illustration) © SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
Au lendemain des annonces sur la réforme des retraites par le Premier ministre Édouard Philippe, les agents de la RATP et de la SNCF ne sont pas les seuls à se mobiliser. Les travailleurs du secteur de l'énergie se mettent aussi en grève, provoquant des coupures d'électricité dans plusieurs régions de France, comme dans l'Hérault ou encore dans le Nord. 
ON DÉCRYPTE

Mercredi, le Premier ministre Édouard Philippe a présenté l'architecture de la réforme des retraites. Vingt-quatre heures plus tard, la quasi-totalité des syndicats s'opposent à ce plan. Dans le Sud-Ouest, par exemple, le mouvement de contestation se traduit par des coupures de courant. Les syndicats de gaziers et d'électriciens sont aux manettes, notamment à Béziers où les grévistes ont coupé le courant dans le centre-ville et aux alentours.

À 11 heures jeudi, 33.000 foyers étaient concernés. L'électricité est revenue progressivement mais cette coupure a, par exemple, empêché Michelle, gérante d'un bar tabac de travailler, jeudi matin. "On vient de retrouver le courant maintenant. Cela faisait deux heures que l'on était sans courant, depuis 9h45. L'ordinateur, la caisse, les machines pour les cartes bleues, rien ne marchait. C'est embêtant", se plaint-elle au micro d'Europe 1. 

De nouvelles coupures d'électricité le 17 décembre 

À Béziers, le centre hospitalier a lui aussi été touché, même si les générateurs de secours ont pris le relais. Des coupures de courant dans le Nord sont également en cours. C'est le cas dans le centre commercial "Promenade des Flandres", à Neuville-en-Ferrain, près de Tourcoing ainsi que dans la zone commerciale Auchan, située juste à côté.

Les jours précédents, des coupures de courant ont touché d'autres villes, principalement dans l'Hérault. Mardi, 5.000 foyers étaient privés d'électricité toute la matinée et hier, 1.000 foyers étaient touchés. Les militants de la CGT Énergie ont prévu, pour le 17 décembre, date de la nouvelle journée d'action, encore plus de coupures d'électricité. 

Europe 1
Par Hélène Terzian avec Lionel Gougelot, édité par Tiffany Fillon