Plus de 5.000 "gilets jaunes" à Bordeaux

  • A
  • A
(Photo d'archives). © NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :

La mobilisation a une nouvelle fois été forte à Bordeaux. Une dizaine de personnes ont été interpellées en début de manifestation. 

Plus de 5.000 "gilets jaunes" manifestaient samedi à Bordeaux, selon la préfecture, une mobilisation légèrement supérieure à celle de samedi dernier qui consacre à nouveau la capitale de Nouvelle-Aquitaine comme l'un des bastions du mouvement en France. Une dizaine d'interpellations ont été effectuées en début de manifestation, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Derrière une grande banderole proclamant "Unis, le changement est possible", les protestataires venus de Bordeaux et de son agglomération, de Gironde et des départements avoisinants, ont parcouru dans le calme les artères de la capitale girondine, un temps précédés par des dizaines de motards "gilets jaunes", a constaté l'AFP. Ils étaient 4.600 samedi dernier, selon les chiffres officiels.

Plusieurs centaines de gendarmes et policiers mobilisés. Plusieurs centaines de gendarmes et policiers ont été mobilisés alors que la ville était survolée, comme chaque samedi, par un hélicoptère de la gendarmerie. La place Pey-Berland en cœur de ville, où se trouve la mairie et qui a été souvent le théâtre de débordements, avait été bouclée par les forces de l'ordre, équipées de blindés et canons à eau.

Comme chaque samedi, la manifestation n'avait pas été déclarée, selon la préfecture. Agglomération française qui a connu ces dernières années une forte explosion démographique, Bordeaux a vu ses prix immobiliers s'envoler, repoussant les classes moyennes dans les banlieues, souvent encore mal desservies, générant un fort mécontentement populaire qui contribue à alimenter la colère des "gilets jaunes".