Nouvelle évacuation de près de 300 migrants dans le nord de Paris

, modifié à
  • A
  • A
Près de 300 migrants ont été évacués de deux campements du nord de Paris.
Près de 300 migrants ont été évacués de deux campements du nord de Paris. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Près de 300 migrants ont été pris en charge par la préfecture vendredi matin dans deux campements situés dans le nord de Paris.

Près de 300 migrants ont été évacués dans le calme vendredi matin de deux campements dans le nord de Paris, portant à près de 800 le nombre de personnes prises en charge en l'espace de deux jours, a indiqué la préfecture de région.

270 personnes mises à l'abri. "Nous avons mis à l'abri 269 hommes isolés et une personne vulnérable" sur ces deux campements situés en parallèle du boulevard périphérique, a-t-on indiqué à la préfecture. Au total "785 personnes" ont été prises en charge sur deux jours, une première évacuation jeudi matin ayant permis la mise à l'abri de 387 personnes porte de La Chapelle, ainsi que des familles installées un peu plus loin, vers la porte d'Aubervilliers. "Il n'y avait plus personne porte de La Chapelle", campement tendu où des mises à l'abri ont régulièrement lieu, et des équipes municipales ont commencé à nettoyer la place, a-t-on précisé à la préfecture.

Un campement tendu. De violentes rixes nocturnes entre Erythréens, Soudanais et Afghans notamment avaient éclaté le week-end dernier sur ce campement, un vaste parvis bruyant et sombre sous les bretelles de l'autoroute où les conditions sanitaires étaient très dégradées, faisant plusieurs blessés. Dix-sept personnes avaient été interpellées. Le dialogue s'est tendu ces dernières semaines entre l'État et la Ville sur la gestion des migrants, sujet de discordes récurrentes.