Nos conseils pour réaliser le parfait plateau de fromages normands

  • A
  • A
camembert 9:54
Le camembert, le fromage normand par excellence. © Pixabay
Partagez sur :
En apéritif ou en fin de repas, le plateau de fromage séduit tout le monde. Mais certaines astuces sont à connaître pour réussir à le composer. Laurent Mariotte nous emmène à la rencontre de spécialistes du fromage pour un plateau 100 % made in Normandie dans l'émission "La Table des bons vivants". 

C'est une spécialité que le monde entier nous envie : le fromage. Un savoir-faire propre à chaque région de France qui met en avant les produits du terroir. Parmi les fromages qui ont la côte, on retrouve le camembert, le Neufchâtel ou encore le Pont-l'Évêque. Leur point commun ? Ils viennent tous de Normandie. De quoi nous donner des envies de plateau de fromages entièrement dédié à la région. Encore faut-il savoir quels produits choisir ou encore comment les assortir.

C'est pour cela que Laurent Mariotte, dans l'émission La Table des bons vivants, est allé à la rencontre de Lison Mansois, éleveuse et productrice de fromages, et d'Ingrid Lory, fromagère à la crémerie normande de Villers-sur-Mer, pour obtenir leurs conseils d'expertes. 

Chaque fromage a sa place

Vous l'ignorez peut-être mais sur un plateau, rien n'est laissé au hasard. Comme pour le plan de table d'un mariage, le plateau de fromages est régi par des affinités et des règles tacites. "On place souvent le camembert au milieu du plateau", explique Ingrid Lory. "Tout d'abord car c'est le fromage normand par excellence mais aussi parque qu'il peut avoir un goût très prononcé en fonction de l'affinage, donc il vaut mieux finir par ce dernier lors de la dégustation."

En le plaçant au centre du plateau, le fromage est moins facile d'accès et a plus de chance d'être dégusté dans les derniers. Autre fromage que l'on place au centre et qui est présent sur tout plateau normand qui se respecte, le Livarot. "C'est un magnifique fromage à croûte lavée plein de saveurs." Il peut ressembler au Munster dans la force du goût.  

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici

"Autour de ces deux fromages forts, vous pouvez ajouter des fromages au goût plus doux comme le Pont-l'Évêque", explique Lison Mansois. Autre fromage aussi à favoriser, le Neufchâtel. "C'est un fromage en plus qui a une très belle histoire puisqu'on peut le trouver en forme de cœur. Une tradition que l'on doit aux Normandes qui offraient aux soldats anglais leurs fromages pour déclarer leur flamme durant la guerre de Cent Ans." Une idée originale à reproduire ? 

Servir à température ambiante 

Enfin, dernière règle et non des moindres : le service doit se faire à température ambiante. "Le mieux est de sortir le fromage du réfrigérateur trois à quatre heures avant de le servir car le froid casse les arômes. Il faut un petit moment pour que le froid disparaisse et laisse place aux saveurs", explique Ingrid Lory. "Quand il fait très très froid, je vous conseille même de sortir la veille votre fromage !" De quoi parfumer comme il se doit votre intérieur avant l'arrivée des convives. 

Europe 1
Par Coraline Brouez