Montpellier n'accueillera plus de cirque avec des animaux sauvages en 2019

  • A
  • A
Les cirques employant des animaux sauvages ne seront plus les bienvenus à Montpellier en 2019.
Les cirques employant des animaux sauvages ne seront plus les bienvenus à Montpellier en 2019. © BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :
Le conseil municipal de Montpellier a adopté mercredi soir à l'unanimité un vœu visant à interdire les cirques ayant recours à des animaux sauvages. 

Montpellier avant le reste de la France ? Le maire de la cité héraultaise, Philippe Saurel, a fait adopter mercredi soir, par le conseil municipal de la ville, un vœu visant à interdire les cirques ayant recours à des animaux sauvages, avec l'espoir qu'elle fasse tâche d'huile. Adoptée à l'unanimité, cette disposition entrera en vigueur en janvier 2019. Les vœux municipaux sont sans effets juridiques, mais ils indiquent néanmoins une orientation à suivre, et l'édile a promis de mettre en oeuvre tous les moyens légaux à sa di1sposition pour que sa décision puisse être exécutée sur le territoire communal. 

Vers une législation nationale? Se félicitant d'administrer une ville "pionnière du bien-être animal", Philippe Saurel a appelé les autorités françaises à étendre cette interdiction au niveau national. Son initiative a été saluée par la députée européenne EELV Karima Delli. "Stop à la détention d'animaux sauvages dans les cirques", a-t-elle écrit sur Twitter. "Il est temps que leur dignité et leurs besoins biologiques et comportementaux soient respectés !"

Le maire de Montpellier avait exprimé il y a déjà plusieurs mois sa volonté de ne plus accueillir les cirques ayant recours à des animaux sauvages. "On ne peut pas lutter contre la préservation des espèces et tolérer le contraire", avait-il ainsi déclaré en janvier. Cette annonce avait alors suscité la colère de plusieurs professionnels du secteur. 

Europe 1
Par Europe1.fr