Mais pourquoi dit-on que "les dés sont pipés" ?

  • A
  • A
Dés Dé
Partagez sur :
Stéphane Bern revient, dans sa chronique "Le mot de la fin", sur une expression que tout joueur a un jour entendu, "les dés sont pipés". Manière de dire que l'issue d'une partie est cousue de fil blanc, souvent au détriment de celui qui avance ces accusations. En réalité, l'expression trouve ses origines dans le monde de la chasse au Moyen-Âge.

Stéphane Bern propose chaque jour, dans Historiquement vôtre avec Matthieu Noël, de partir à la découverte de ces expressions que l'on utilise au quotidien sans forcément connaître leur origine. Ce mardi, l'animateur fait une incursion dans le champ du jeu avec "les dés sont pipés", manière de signaler que l'issue d'une partie (ou de tout autre processus, d'ailleurs) est connue d'avance, malgré l'apparence du hasard et de l'indécision.

"Quand on joue, quel que soit le jeu d’ailleurs, on déteste que l’adversaire ne respecte pas les règles et on n'a qu’une seule crainte : que les dés soient pipés. Au 13e siècle, une pipe, ou un pipet, est un appeau que l’on utilise à la chasse pour attirer les oiseaux, souvent pour les faire venir dans un piège.

L'oiseau pris au piège

Cela existe encore, notamment avec de la glu, même si elle est normalement interdite et suspendue depuis fin août dernier. Ce pipet était l’ancêtre du pipeau, utilisé dans l'expression imagée pour dénoncer quelqu'un qui ment.

Au 14e siècle, 'piper' signifie 'imiter le cri d’un oiseau pour l’attirer'. La tromperie est évidente et l’oiseau, parfois trop tard, comprend qu’on s'est joué de lui. Ainsi, certains dés sont pipés, à savoir qu’ils ont été conçus pour tromper la personne avec qui on joue.

Les poissons anglais, les plombs portugais

Les Québécois ont gardé l’expression et l'utilisent quand quelqu'un raconte des histoires. On dit alors qu’il 'conte des pipes'. Chez les Anglais, pour dire qu’il y a une fraude, on dit 'something is fishy', ce qui signifie qu'il y a quelque chose de 'poissonneux'. Quant à nos amis portugais, c'est l'expression 'os dados sao chumbados' qui est utilisée, à savoir 'les dés sont plombés'. Qu’ils soient pipés ou plombés, on reste le dindon de la farce !"

Europe 1
Par Stéphane Bern