Lyon - Turin en train : un projet "difficile" sans le soutien de l'UE

  • A
  • A
© LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Le président français Emmanuel Macron a assuré fin septembre que son pays et l'Italie restaient "pleinement engagées" dans la réalisation de la ligne ferroviaire Lyon-Turin prévue pour 2030.

Le projet de ligne ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin sera "difficile" à réaliser sans le soutien de l'UE, a indiqué vendredi la Commission européenne dans le cadre du débat sur le futur budget à long terme de l'UE.

"Lyon-Turin est typiquement un projet qui serait difficile à réaliser sans l'UE", a souligné Violeta Bulc, commissaire aux Transports, lors d'une rencontre avec des journalistes. La Commission vient de publier un "catalogue" d'options à destination des 27 chefs d'Etat et de gouvernement qui se réunissent dans une semaine à Bruxelles (à l'exception du Royaume-Uni) pour discuter du futur cadre financier pluriannuel (CFP). Celui-ci devra tenir compte du départ des Britanniques, contributeur net au budget européen.

Le CFP fixe les plafonds de dépenses annuels par domaine d'action -- la limite est pour la période courant jusqu'en 2020 d'environ 963 milliards d'euros pour sept ans.  Mme Bulc a souligné "l'importance d'établir un budget dans un délai opportun" afin de garantir la mise en place de grands projets d'infrastructures dans le secteur des transports, dont les besoins sont estimés à 500 milliards d'euros pour la période 2021-2030.

La Commission estime qu'un accord doit être trouvé entre le Conseil (les dirigeants des 28 Etats membres) et le Parlement, les deux colégislateurs de l'UE, avant les prochaines élections européennes au printemps 2019, pour garantir la bonne répartition des fonds vers les différents projets et programmes. "Si on prolonge trop longtemps, cela pourrait créer des problèmes", a prévenu Violeta Bulc. Le président français Emmanuel Macron a assuré fin septembre que son pays et l'Italie restaient "pleinement engagées" dans la réalisation de la ligne ferroviaire Lyon-Turin prévue pour 2030.