"L’été 2019 sera à coup sûr dans le Top 4 des étés les plus chauds"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Selon Steven Testelin, prévisionniste à Météo France, interrogé mercredi sur Europe 1, l’été 2019 sera, comme les deux précédents, parmi les plus chauds enregistrés depuis le début des relevés en 1900.
ON DÉCRYPTE

Comme en 2018 - et comme en 2017 -, il a fait très chaud en France au cours de l’été 2019. Cette impression qu’il fait de plus en plus chaud dans l’Hexagone au cours des mois de juillet et d’août est vérifiée par les faits. S’il reste encore quatre jours de mesures avant d’établir le bilan définitif de l’été 2019, marqué par des canicules et de la sécheresse, la tendance est déjà très claire. "L’été 2019 sera à coup sûr dans le Top 4 des étés les plus chauds", confirme sur Europe 1, mercredi matin Steven Testelin, prévisionniste chez Météo France.

"On voit bien la marque du changement climatique"

En France, les relevés de température ont débuté en 1900, ce qui a permis de dégager des moyennes de température pour la période estivale. Pour 2019, on sera "entre 1,6 et 1,8 degré en plus par rapport à la moyenne d’un été habituel", précise Steven Testelin. "L’été 2019 ne pourra pas battre, évidemment, l’été 2003, qui était exceptionnellement chaud. Avec les données qu’on a actuellement, on a des raisons de penser qu’il se situerait entre l’été 2018, l’année dernière, et l’été 2017, qui prendrait la quatrième place", poursuit le prévisionniste.

Une chose est sûre : le changement climatique est bel et bien concret. Car parmi les étés les plus chauds jamais enregistrés, "on trouve trois étés consécutifs, les trois derniers qu’on a vécus", rappelle Steven Testelin. "On voit bien la marque du changement climatique. Les étés chauds vont devenir plus fréquents. Les étés vont devenir plus chauds, et on a déjà une illustration en ce moment", prévient le météorologiste.  

Europe 1
Par Jean-Jacques Héry, édité par R.D.