Les six suspects des échauffourées de Tolbiac seront jugés en septembre

, modifié à
  • A
  • A
Les six suspects avaient été présentés lundi matin au parquet de Paris
Les six suspects avaient été présentés lundi matin au parquet de Paris © CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :
Ils seront jugés pour "participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens", selon les informations d'Europe 1.

Les six suspects mis en cause après les échauffourées de vendredi devant la faculté de Tolbiac, seront jugés lors d'une audience au mois de septembre a appris lundi Europe 1 de source judiciaire. 

L'un d'eux sera jugé pour port d'arme "sans motif légitime". Ils seront jugés devant le tribunal correctionnel de Paris pour "participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens". L'un des six sera également jugé pour "port sans motif légitime d'arme de catégorie D", en l’occurrence un couteau. 

Cinq étudiants et un lycéen. Les six suspects avaient été présentés lundi matin au parquet de Paris. Cinq d'entre eux sont des étudiants d'autres universités, le sixième est lycéen, avait précisé une source judiciaire. Vendredi soir, vers 23 heures, une vingtaine de jeunes casqués, armés notamment de battes de baseball, ont lancé des projectiles, notamment des fumigènes et des bouteilles en verre contre des étudiants occupant le site Pierre-Mendès-France où se trouvaient alors 300 personnes. 

Une source policière a évoqué des membres de l'"ultra-droite" tandis que des manifestants qui occupent les lieux ont pointé du doigt "des membres de groupuscules d'extrême droite".