Les malheurs de Cécile et François, pris au piège par la faillite de XL Airways et de Thomas Cook : "Personne ne répond..."

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
François et Cécile, un couple de Marseillais, doivent partir mercredi à Punta Cana. Mais les faillites de XL Airways et de Thomas Cook pourraient leur faire perdre leurs vacances et leurs économies.
TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Plongés dans l'angoisse de la faillite de Thomas Cook, des milliers de touristes à travers le monde voient leurs vacances gâchées. Quelque 600.000 personnes, dont 150.000 Britanniques, sont actuellement en voyages organisés par Thomas Cook. Mais l'angoisse est aussi pour ceux qui doivent partir en vacances. 

L'incroyable histoire de François et Cécile

A l'image de François et Cécile, beaucoup de vacanciers sont dans le flou. Ces Marseillais doivent s'envoler pour Punta Cana en République Dominicaine mercredi. Mais le sort semble s'acharner sur eux. "Vendredi, je reçois un premier appel qui me dit que notre voyage est annulé à la suite de la faillite de XL Airways", relate François. "Je suis allé directement à l'agence. Ils ont trouvé un nouveau vol au départ de Nice, moyennant une somme supplémentaire de 500 euros. Et nous voyons maintenant sur internet que Thomas Cook est en faillite."

Des vacances à 2.600 euros qui pourraient s'envoler

"La double peine" pour ce couple, qui depuis essaie désespérément d'avoir des nouvelles de son agence Thomas Cook. Mais "personne ne répond, même le service client 24/24 est saturé d'appels." Dans l'incertitude, François se prépare au pire. "On ne sait même pas si on va être remboursé. A 3 jours du départ, je vais peut-être ne pas partir en vacances et perdre 2.600 euros." 

Une situation "très pénible" pour François et son épouse, qu'il entend régler dès lundi matin. "L'agence du Prado ouvre à 9h30, vous pouvez être sûr que je serai devant", prévient le Marseillais. 

Europe 1
Par Jean-Gabriel Bourgeois édité par Cédric Chasseur