Les forêts de Champagne-Bourgogne deviennent le onzième parc naturel français : "Ces espaces ont été complètement préservés"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
À cheval entre la Haute-Marne et la Côte d'Or, cet espace, qui n'a que peu changé depuis la Révolution française, abrite une faune et une flore exceptionnelles.

Il s'étend sur 250.000 hectares aux confins de la Champagne et de la Bourgogne. Après les Calanques, le parc de la Vanoise ou les paysages de la Réunion, un onzième parc national vient officiellement d’être crée en France, par un décret publié le 7 novembre. Ce sont d'immenses forêts, complètement rousses et jaunes en ce mois de novembre, et qui évoqueraient presque le Canada à l’automne. Sauf que ce paysage se trouve à trois heures de route de Paris, à cheval sur deux départements : la Haute-Marne et la Côte-d'Or.

"Cette forêt était déjà-là lors de la Révolution française. C’est extrêmement rare en France", explique à Europe 1 Hervé Parmentier, le directeur du parc national. "Ces espaces ont été complètement préservés. On y trouve des espèces comme le Sabot de Vénus, une belle orchidée, qui s’est arrêtée dans ce territoire." Vivent également dans ce parc des cigognes noires et des chats forestiers.

Un parc national nouvelle génération

Cet espace compte aussi une zone habitée, avec 127 villages et des industries, comme celle de la coupe du bois. "La chasse va être maintenue dans le parc. Ça dérange certains adeptes de la naturalité, mais on est dans un univers qui a été façonné par l’homme, ce qui veut dire que les populations abondantes de cerfs et de chevreuils doivent être régulées", précise Hervé Parmentier.

Toutefois, au cœur de ce parc, une zone sera sanctuarisée : 3.000 hectares de forêt auquel on ne touchera pas, et qui seront ainsi rendus à la vie sauvage, pour observer notamment les effets du changement climatique.

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Romain David