Le temps du mardi 12 décembre : trois départements en vigilance orange, retour au calme sauf dans le Centre est

, modifié à
  • A
  • A
neige France, météo, chasse-neige crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP - 1280
La neige s'est installée sur le Nord de la France © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Après un épisode de tempête qui a laissé 50.000 foyers privés l'électricité, la situation météorologique se calme mardi malgré le maintien d'une vigilance orange pour trois départements.

Le temps mardi sera encore un peu instable sur le Centre est, avec un retour au calme ailleurs, selon Météo-France.

Toujours trois alertes oranges. Le passage de la tempête Ana privait encore d'électricité 50.000 foyers lundi soir dans le Nord et le Pas-de-Calais, dans la région Pays de la Loire et dans la région Centre-Val de Loire. Trois départements des Alpes du sud (Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes et Alpes-Maritimes) étaient maintenus en vigilance orange jusqu'à mercredi matin, selon un bulletin de Météo-France, en raison d'un risque d'avalanche. Nord et Pas-de-Calais ont en revanche été sortis de la vigilance verglas et neige tôt dans la matinée.

Retour au calme autour de la Méditerranée, pluie sur la Corse. Le calme et le soleil seront de retour mardi autour de la Méditerranée. Passages nuageux et éclaircies alterneront. Une légère tramontane se fera sentir tandis qu'un vent d'ouest modéré touchera la côte de PACA. En Corse, le temps sera moins clément. Le ciel y sera généralement couvert et il pleuvra par endroits. Un coup de tonnerre ne sera pas exclu en matinée sur la partie occidentale de l'île.

météo du 12 décembre crédit : Météo France

Averses sur les reliefs. Des Vosges au Massif Central jusqu'à Rhône-Alpes, le temps sera à l'averse le matin et les occasions de voir le soleil seront rares. Des averses se déclencheront, généralement sur le relief avec des limites pluie-neige voisines de 500 m sur le Massif Central, 600-800 m sur les Alpes. Dans l'après-midi, les éclaircies gagneront par l'Ouest et les averses se cantonneront peu à peu aux Alpes du nord, à la haute vallée du Rhône et au Jura.

Quelques nuages. Ailleurs, le ciel sera généralement variable, un peu plus nuageux sur le sud de l'Aquitaine et près des frontières du Nord où des averses se produiront en matinée. Dans l'après-midi, les éclaircies domineront et les ondées se feront rares se limitant au Pays basque, à Grand-Est et à la côte d'Opale.

Nouvelle perturbation par la Bretagne. En soirée, une nouvelle perturbation abordera le pays par la Bretagne apportant beaucoup de nuages sur le quart Nord-Ouest mais peu de pluie. Le vent se lèvera en Manche.

Des températures encore douces. Les températures minimales seront comprises entre -2 et 2 degrés sur la moitié nord, 3 et 7 degrés sur le littoral atlantique et les côtes de la Manche, 0 et 4 degrés sur la moitié sud, jusqu'à 5 à 12 degrés autour de la Grande Bleue et en Corse. L'après-midi, il fera 2 à 6 degrés sur le Nord-Est, 10 à 15 degrés sur les bordures côtières ainsi qu'en Corse, 5 à 10 degrés ailleurs.

Des conséquences dans toute l'Europe

Neige et vents violents ont affecté plusieurs pays de l'ouest de l'Europe, provoquant des perturbations dans les transports, des coupures d'électricité, la fermeture d'écoles et même l'annulation d'une rencontre diplomatique.

Un trafic aérien perturbé. Aux Pays-Bas, plus de 400 vols ont été annulés lundi à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, plaque tournante du trafic aérien en Europe, soit un tiers de l'ensemble des vols. En Belgique, ce sont quelque 300 vols qui ont dû être annulés et une centaine d'autres retardés à l'aéroport de Bruxelles.

Une rencontre diplomatique annulée. Dans un autre registre mais toujours à cause du mauvais temps, la rencontre prévue dans la capitale belge entre le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien, a été annulée à cause de la neige qui perturbait les transports à Bruxelles. Des centaines de kilomètres d'embouteillages sur les autoroutes autour de Bruxelles et en Flandre, dans le nord du pays, ont aussi été répertoriés.

Des écoles fermées. Au Royaume-Uni, des centaines d'écoles sont restées fermées en raison de la neige et du gel, les services météorologiques ayant placé la plupart du Pays de Galles et du centre de l'Angleterre en alerte jaune. Le fournisseur d'électricité Western Power Distribution, qui est présent dans le centre de l'Angleterre, le sud-ouest et le Pays de Galles, comptait environ 7.000 clients privés de courant.

Des liaisons en ferry suspendues. Le sud de l'Espagne est également touché. Le service de ferry reliant le port d'Algésiras, en Andalousie, à Tanger (Maroc) et l'enclave espagnole sur le continent africain, Ceuta, a été fermée plusieurs heures dans la matinée à cause de vents violents avant de reprendre à midi.

Un mort au Portugal. Ces intempéries ont, depuis le début, fait un mort au Portugal, une femme de 45 ans tuée par la chute d'un arbre près de Porto.

50.000 foyers toujours dans le noir. En France, les rafales de vent de la tempête Ana ont atteint les 140 à 150 km/h, avec des vagues risquant de submerger le littoral. Quelque 50.000 foyers étaient toujours privés d'électricité lundi soir. Au plus fort de la tempête, 120.000 foyers avaient été affectés.