Intempéries : deux morts dans le Var, trois secouristes tués dans un accident d'hélicoptère près de Marseille

, modifié à
  • A
  • A
1:00
Partagez sur :
Trois secouristes sont morts dans le crash d’un hélicoptère de la sécurité civile dimanche. Ils étaient mobilisés pour l’alerte rouge pluies-inondations et orages dans les Alpes-maritimes et le Var, où deux personnes ont trouvé la mort emportées par les eaux. De nombreuses écoles des communes touchées seront fermées lundi.
L'ESSENTIEL

Les intempéries dans le sud de la France se sont intensifiées dans la nuit de dimanche à lundi. Les précipitations y ont atteint un cumul de 50 à 100 mm. Elles ont notamment provoqué la mort de deux personnes dans le Var et de trois membres de la Sécurité civile près de Marseille, une semaine après un autre épisode méditerranéen qui avait déjà fait six morts. En fin de nuit, les fortes pluies se sont réduites peu à peu à la Corse, pour s'atténuer dans le courant de la journée lundi.

Deux morts dans le Var

En alerte rouge pluie-inondation, la Côte d'Azur a été encore durement touchée dimanche. Ce week-end, deux personnes ont été emportées par les eaux dans le Var. A Fréjus, le propriétaire d'une pension de chevaux sorti pour veiller sur ses animaux avait été signalé disparu aux alentours de 21 heures dimanche. Son corps a été retrouvé deux heures plus tard.

Il y a eu une seconde victime, dans la commune de Saint-Paul-en-Forêt. L'homme, un berger apparemment parti dans la nuit dimanche soir pour faire rentrer ses bêtes, a été emporté dans son véhicule, un 4x4, alors qu'il tentait de franchir un gué. Son corps a été retrouvé en toute fin de soirée, dans sa voiture, encastrée contre un arbre.

Trois secouristes morts dans les intempéries sur la Côte d’Azur

Les trois occupants d'un hélicoptère de la Sécurité civile partis porter secours à des habitants touchés par les intempéries sur la Côte d'Azur ont été retrouvés morts près de Marseille dans la nuit de dimanche à lundi. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident.

Le temps lundi : amélioration après une vigilance rouge dans le Sud-Est

Les zones littorales ont été les plus impactées avec un risque de ruissellement et de débordement de cours d'eau côtiers. En fin de nuit, les fortes pluies sur le Sud-Est se réduiront petit à petit à la seule Corse pour ensuite s'atténuer dans la journée de lundi. L'alertes rouge sur le's Alpes-maritimes et le Var a pris fin à 6 heures lundi matin. 

Des écoles fermés

Les écoles maternelles et primaires sont fermées lundi à Fréjus (Var) et dans certains quartiers de Roquebrune. "L'Argens aval a entamé une hausse, et la hauteur maximale la plus probable pourrait atteindre les 6,1 à 6,3 m", avait averti en début de soirée le Service de prévisions des crues (SPC) Méditerranée-Est. La semaine dernière, la même rivière Argens avait monté de plus de 7 mètres, un niveau atteint tous les 50 ans seulement.

Dans les Alpes-Maritimes, ce sont les communes de Mandelieu-la-Napoule et Cannes qui ont été les plus touchées, avec plusieurs quartiers inondés. Dimanche en fin de soirée le préfet des Alpes-Maritimes a confirmé à l'AFPTV que l'épisode avait passé son pic. Tous les établissements scolaires, jusqu'aux lycées, sont toutefois fermés à Cannes et Mandelieu ainsi que dans la commune de Pegomas.