INFO EUROPE 1 : les accidents de deux-roues en hausse de 31% à Paris depuis le début de la grève

, modifié à
  • A
  • A
Vélo 2000 1:14
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Alors que de nombreux Français reprennent leur vélo pour se déplacer en raison de la grève, la préfecture de police de Paris note une forte augmentation des accidents de deux-roues sur les routes saturées de la capitale. 
INFO EUROPE 1

Face aux importantes perturbations dans les transports depuis le début de la grève contre la réforme des retraites, de nombreux Français ont modifié leurs habitudes pour se déplacer, en ayant par exemple recours au vélo. Mais les routes saturées et les mauvaises conditions météo ont entraîné une forte hausse des accidents de deux-roues (scooters, vélos, trottinettes) depuis le 5 décembre, qui ont augmenté de 31%, selon les informations d'Europe 1. 

Selon les chiffres de la préfecture de police de Paris, les accidents ont donc augmenté de 31% à Paris ces deux dernières semaines par rapport aux trois précédentes, avec 131 accidents en moyenne par semaine, contre 100. Sur cette même période, 140 victimes en moyenne ont été recensées, contre 112. La hausse du nombre de victimes d'accident est particulièrement forte chez les personnes à vélo (+144%).  

Car les cyclistes qui reprennent leur vélo le temps des grèves le font le plus souvent sans casque ni protection. Un comportement à risque auquel il faut ajouter une chaussée glissante à cause de la pluie, et des routes saturées. "J’ai failli me faire renverser plusieurs fois par des mobylettes, des vélos, des trottinettes qui passent dans tous les sens et qui ne s’arrêtent pas, même au passage piéton", raconte Anne-Marie au micro d'Europe 1. 

L'importance du port du casque

Philippe Juvin, chef du service des urgences à l’hôpital Georges-Pompidou, voit arriver tous les jours de nombreuses victimes, avec notamment des "traumatismes crâniens, du poignet et de la main, de la cheville et du pied". Certaines fractures, détaille-t-il, "vont conduire les gens à avoir des mois et des mois de rééducation, tandis que certains ne retrouveront pas l’usage parfait de leur pied ou de leur main". 

Pour éviter un accident, Philippe Juvin donne ainsi quelques conseils supplémentaires : "Équipez-vous avec un casque, des gants, une lumière, de bonnes chaussures et, surtout, prenez votre temps".