Incendie à Notre-Dame de Paris : "C'est notre âme, c'est notre histoire qui brûle", se lamente Stéphane Bern

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Alors qu'un incendie s'est déclaré à Notre-Dame de Paris lundi en fin d'après-midi, Stéphane Bern a fait part de son désarroi sur Europe 1 : "Je pensais qu'elle survivrait à tout."
INTERVIEW

"Le joyau des joyaux" ou "le berceau de la France", comme le décrit Stéphane Bern, ravagé par les flammes. Lundi, en fin d'après-midi, un violent incendie s'est déclaré dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. "Les images que j'ai vues me bouleversent, me peinent, me révoltent. Je ne pensais pas voir un jour Notre-Dame de Paris en flammes", a réagi , sur Europe 1 l'animateur de télévision, chargé par l'exécutif d'une mission sur le patrimoine.

"Peut-être que j'aurais dû lui dire que je l'aimais davantage". "C'est un symbole de la nation, c'est un symbole de notre patrimoine, qui est en train de partir en fumée. C'est absolument dramatique", confie-t-il avec émotion. Pour mieux décrire l'émotion qui est la sienne, Stéphane Bern utilise une jolie métaphore. "C'est comme une personne que l'on aime. On n'y a pas fait tellement attention et tout d'un coup, on la voit disparaître et on se dit : 'Peut-être que j'aurais dû lui dire que je l'aimais davantage.'"

S'il assure ne pas avoir "de mots, juste de la peine, envie de pleurer", Stéphane Bern trouve toutefois les termes pour exprimer à quel point cet événement est dramatique. "Je pensais qu'elle survivrait à tout. Elle a survécu aux guerres, aux drames, aux révolutions… Et là, en temps de paix, alors que les échafaudages essayent de lui apporter une nouvelle jeunesse, elle sombre dans l'incendie le plus dramatique."

"On ne peut pas laisse Notre-Dame de Paris brûler". "Notre-Dame de Paris est constitutive de notre histoire", estime-t-il et "voir tout cela partir en fumée, c'est quelque chose qui est insupportable". "On ne peut pas laisser Notre-Dame de Paris brûler. C'est notre âme, c'est notre histoire qui brûle", se lamente l'animateur.