Immeuble incendié lors de l'"acte 18" des "gilets jaunes" : "Les enfants criaient, c'était effrayant !", témoigne une voisine

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Un important incendie s'est déclaré samedi dans un immeuble qui a dû être évacué, près des Champs-Élysées, à l'occasion de l'"acte 18" des "gilets jaunes". Une habitante témoigne sur Europe 1.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

C'est l'une des images fortes de cet "acte 18" des "gilets jaunes". Un important incendie s'est déclaré samedi boulevard Roosevelt, près des Champs-Élysées. Alors que les manifestants avaient mis le feu à une banque, les flammes sont venues lécher les fenêtres du deuxième étage de l'immeuble, où se trouvaient une femme et son bébé, pris au piège avant d'être évacués par les pompiers.

Rania, une habitante du quatrième étage, a dû quitter l'immeuble précipitamment. Au micro d'Europe 1, elle raconte : "Les enfants qui criaient, les enfants avec des masques à oxygène... c'était effrayant !".

"On n'a pas compris qu'il y avait le feu en bas". Si onze personnes, dont deux policiers, ont été légèrement blessées, le bilan aurait pu être plus grave, souligne Rania. "Les gens dans la rue faisaient des signes pour nous dire de sortir. C'était des 'gilets jaunes', je pensais qu'ils voulaient qu'on sorte pour nous faire mal, donc on n'a pas compris qu'il y avait le feu en bas", témoigne cette habitante du 8ème arrondissement de Paris, qui ne cache plus son exaspération pour le mouvement. "En plus, il y a les gens qui disent 'c'est bien, ils ont brûlé les riches'", se désole-t-elle.

Plusieurs commerces incendiés. Toute la journée, les casseurs s'en sont pris à ce qu'ils considèrent être des symboles du capitalisme. Des boutiques de vêtements ont ainsi été vandalisées, des devantures de banques détruites ou taguées. Aux alentours de 17 heures, le Fouquet's, restaurant huppé qui avait déjà été pillé dans la matinée, a vu son auvent brièvement incendié et des feux ont débuté devant les boutiques Longchamp et Foot Locker ainsi que le restaurant Léon de Bruxelles.