Le nouveau système des amendes de stationnement jugé "illisible et inefficace"

, modifié à
  • A
  • A
Photo d'illustration 1:34
Photo d'illustration © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
Le nouveau système des amendes sanctionnant le non-paiement du stationnement, entré en vigueur au début de l'année 2018, est passé au crible du défenseur des droits Jacques Toubon, qui publie un rapport au vitriol.

Deux ans après la mise en place du nouveau système des amendes liées au stationnement, le défenseur des droits Jacques Toubon en dresse un rapport accablant et dénonce un système "kafkaïen". L'impossibilité de payer son stationnement en monnaie ou l'obligation de payer un forfait post-stationnement avant même une éventuelle contestation sont notamment pointés du doigt. Autre problème : les réclamations. Elles se perdent bien souvent dans les méandres de l'administration, notamment à cause d'une dématérialisation excessive.

Des "inégalités flagrantes"

"Ce qui a coincé je pense, c’est que l’on a remplacé un système intelligent par un système purement technocratique dans lequel on a introduit une dose très importante de dématérialisation et d’électronique", analyse sur Europe 1 le défenseur des droits.

Jacques Toubon  critique un fonctionnement "illisible" et "inefficace". En plus "d'inégalités flagrantes". Par exemple, 10% des contestations des procès-verbaux proviennent de personnes à mobilité réduite verbalisées... alors que le stationnement est gratuit pour ces dernières.

Europe 1
Par Aude Leroy, édité par Maxime Dewilder