Les séniors de cette résidence du Val-de-Marne apprennent à tomber grâce au judo. (Illustration) 1:46
  • Copié
Céline Géraud, édité par Yanis Darras , modifié à
Une chute et c'est le drame. Chaque année, les chutes chez les plus de 65 ans provoquent près de 100.000 hospitalisations et 10.000 décès par an en France. Alors, dans cette résidence pour seniors dans le Val-de-Marne, les retraités apprennent à tomber... grâce à des séances de judo. 

Douze mètres carrés de tatami posés sur le lino de la salle commune et à chaque séance, le même rituel : s'entraîner pour mieux anticiper ses chutes pour éviter les blessures. Dans cette résidence pour seniors du Val-de-Marne, les organisateurs espèrent ainsi réduire le nombre de chutes fatales. Car en France, chaque année, les chutes de nos aînés provoquent près de 100.000 hospitalisations et 10.000 décès. 

Faire face aux chutes

Pendant une heure, les résidents sont invités à enfiler un kimono pour un cours de judo pas comme les autres. Pendant une heure, ces apprentis judokas oublieraient presque qu’ils sont équipés de prothèses et de bas de contention. "Ça fait bizarre, la douleur diminue. On se sent un peu mieux grâce aux séances", souligne Emma, une résidente de 84 ans. Et au fur et à mesure, les éclats de rire se mêlent aux grimaces, surtout lorsqu'il faut réapprendre à chuter."

dd

© Céline Géraud / Europe 1

"Il y a de vrais progrès"

"Ici, il y a beaucoup de chutes. C'est une des raisons pour lesquelles on est hospitalisé. Et avec les séances de judo, ça permet de voir si on s'améliore dans notre préparation aux chutes", explique au micro d'Europe 1, John, 72 ans. 

"Il y a de vrais progrès sur le plan physique mais aussi sur la conscience de leurs capacités. Et ça, je pense que c'est plus important", confie le professeur Xavier Guichard. Comme à chaque fin de séance, les résidents, épuisés mais heureux, attendent le prochain cours avec impatience.