5 décembre : la Fage, 1er syndicat étudiant, n'appelle pas à la mobilisation... "pour l'instant"

, modifié à
  • A
  • A
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :
Pour le moment, la Fage n'appelle pas à la mobilisation le 5 décembre prochain pour protester contre la réforme des retraites, indique sa présidente sur Europe 1. Elle attend toutefois des "clarifications" du gouvernement et laisse peser la menace.

Le 5 décembre, la Fage n'a pas prévu de manifester... "pour l'instant". Invitée d'Europe 1 samedi matin, Orlane François, présidente du premier syndicat étudiant de France, a indiqué qu'elle n'appelait pas, pour le moment à la mobilisation. "Mais on exige une clarification sur les attentes et les objectifs de cette réforme", souligne-t-elle toutefois.

Pour la Fage, la réforme des retraites conduite par Emmanuel Macron est un sujet "fondamental", et une "préoccupation" de premier ordre. "C'est nous, les futurs retraités !", s'exclame Orlane François. Le syndicat reste donc vigilant. "Nous n’accepterons pas une réforme d'économie sur les retraites."

Appel à la grève de l'Unef

Autre grand syndicat étudiant, l'Unef a de son côté d'ores et déjà appelé à manifester afin de "maintenir la pression" sur le gouvernement au sujet de la réévaluation de bourses universitaires. La grève du 5 décembre contre la réforme des retraites s'annonce très suivie dans plusieurs secteurs.

Côté transports, SNCF et RATP prévoient déjà un nombre de trains extrêmement limité en circulation, et 11 syndicats d'Air France ont appelé vendredi à manifester. Chez EDF, trois syndicats sur quatre appellent à la grève. Du côté de l'Education nationale, SNES-FSU, SUD-Education et l’UNSA-Education appellent à une grève des enseignants. Si les centrales nationales de la CGT et de FO ont affirmé leur pleine opposition à la réforme, la CFDT n'a pas encore lancé d'appel à la grève

Europe 1
Par Laetitia Drevet