Grève des transports en commun : quelle sera la situation dans les grandes villes ?

, modifié à
  • A
  • A
A Marseille, sur les deux lignes de métro, la RTM prévoit une rame environ toutes les dix minutes entre 08H00 et 17H00. Pour les tramways, la fréquence pourrait être fortement allongée. Une grande partie des bus ne rouleront pas. 1:00
A Marseille, sur les deux lignes de métro, la RTM prévoit une rame environ toutes les dix minutes entre 08H00 et 17H00. Pour les tramways, la fréquence pourrait être fortement allongée. Une grande partie des bus ne rouleront pas. © AFP
Partagez sur :
Outre Paris, c'est l'ensemble des transports en commun des grandes villes qui seront perturbés jeudi. À Marseille, l'ensemble du réseau tournera au ralenti. À Bordeaux, les transports devraient circuler au compte-goutte.

Une grande partie de la France sera paralysée jeudi, et pas uniquement en Île-de-France. Dans Paris et sa région, 11 lignes de métro seront fermées, et très peu de RER devraient circuler, comme nous vous le détaillons par ici. Mais c'est l'ensemble des grandes villes de France qui devraient être affectées. Europe 1 fait le point de ce que l'on sait déjà.

A Marseille, sur les deux lignes de métro, la RTM prévoit une rame environ toutes les dix minutes entre 08H00 et 17H00. Pour les tramways, la fréquence pourrait être fortement allongée. Une grande partie des bus ne rouleront pas.

A Strasbourg, le trafic sera interrompu sur quatre des six lignes de tram. De nombreuses lignes de bus seront également affectées. Des difficultés qui s'ajouteront à la suppression des arrêts dans le centre historique pour assurer la sécurité du marché de Noël.

A Lyon, les métros, tramways et funiculaires circuleront normalement alors que débute jeudi la Fête des lumières.

A Toulouse, les deux lignes de métro automatiques fonctionneront normalement et environ 60% du service tram et bus devrait être assuré.

A Bordeaux, l'opérateur TBM prévoit un "trafic extrêmement perturbé" : la circulation des trois lignes de tram sera seulement assurée de 6h30 à 20h30 avec une fréquence de quinze minutes. Une quarantaine de lignes de bus seront à l'arrêt.

A Nantes, le tramway et une vingtaine de lignes de bus fonctionneront en service réduit. A Rennes, le métro ne sera pas touché, ni les navettes du festival Trans Musicales, contrairement à certains bus.

Le réseau lillois sera "fortement impacté", selon Transpole, qui prévoit une fermeture totale de la ligne 2 du métro et une "fréquence modifiée" sur la ligne 1.

À Montpellier : les prévisions n'ont pas encore été établies avec précision, mais la régie des transport en commun annonce d'ors et déjà de fortes difficultés a prévoir. Comptez un bus ou un tramway toutes les 30 à 40 minutes.

A Rennes, pas de soucis pour le métro, qui est automatique. Ce sera en revanche plus difficile pour les bus, des perturbations, voir des annulations sont a prévoir

A Grenoble, les lignes A et B du tramway vont circuler quasi normalement. Les lignes C, D et E en revanche seront fermées.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP et Carole Ferry