"Gilets jaunes" : Laurent Berger favorable à l'évacuation des ronds-points, "de façon pacifique"

, modifié à
  • A
  • A
0:29
© Europe 1
Partagez sur :
Le secrétaire général de la CFDT, invité d'Europe 1 lundi matin, a estimé "logique" d'évacuer les ronds-points encore occupés, mais sans violences. 
INTERVIEW

Alors que les appels à libérer les ronds-points se multiplient du côté du gouvernement, Laurent Berger a abondé en ce sens. Invité lundi matin d'Audrey Crespo-Mara sur Europe 1, le secrétaire général de la CFDT a estimé "logique" d'évacuer les ronds-points encore occupés par les "gilets jaunes". "Ça me paraît logique. Mais il faut le faire de façon pacifique", a-t-il répondu.

"Beaucoup trop de violence". "Tout ça a généré beaucoup trop de violence et beaucoup trop de morts. Il faut rappeler qu'il y a huit morts dans cette crise. C'est beaucoup trop. Il faut le faire dans le pacifisme, il faut le faire de façon calme et j'espère que ce sera le cas", a-t-il ajouté. 

Si le gouvernement veut faire évacuer les ronds-points dans le calme, le ministère de l'Intérieur n'exclut pas le recours à la force, "par endroits", comme l'a confié un haut-gradé à Europe 1. Officiellement, il n'y a pas de calendrier pour ces évacuations. Mais dans les esprits, place Beauvau, on a l'échéance des vacances de Noël en ligne de mire.

Les "gilets jaunes" restent mobilisés. En face, de nombreux "gilets jaunes" n'entendent pas céder au gouvernement sur cet appel à lever les occupations de ronds-points. Certains d'entre eux prévoient même de passer le réveillon de Noël sur un giratoire, avant de poursuivre la mobilisation en 2019.