"Gilets jaunes" : la cagnotte de soutien à l'ex-boxeur soupçonné d'avoir frappé des gendarmes passe la barre des 100.000 euros

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La cagnotte en ligne ouverte pour "soutenir la famille" de Christophe Dettinger, l'ancien boxeur professionnel placé en garde à vue lundi, a dépassé la barre de 100.000 euros dans la nuit de lundi à mardi.

La cagnotte en ligne ouverte en soutien à l'ancien boxeur Christophe Dettinger, placé en garde à vue depuis lundi pour des soupçons de violences sur des gendarmes samedi à Paris, a dépassé la barre symbolique des 100.000 euros dans la nuit de lundi à mardi.

Près de 6.800 participants. "Par cette cagnotte, nous souhaitons soutenir sa famille et lui montrer la solidarité du peuple des Gilets Jaunes, du vrai peuple français", peut-on lire dans le descriptif de la cagnotte Leetchi. L'organisateur assure également que "tous les week-ends, cet homme a défendu pacifiquement ses idées, celles des Gilets Jaunes." Mardi matin, la cagnotte a atteint plus de 116.000 euros grâce à la participation de près de 6.800 personnes. La page comptabilise également plus de 2.000 commentaires. 

Placé en garde à vue pour avoir frappé des gendarmes. Christophe Dettinger, un ancien champion de France de boxe, s'est présenté de lui-même à la sûreté territoriale lundi. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Lors de l'"acte 8" des "gilets jaunes" samedi dernier à Paris, il a été filmé en train de frapper deux gendarmes, dont l'un à terre, à deux moments différents.