"Gilets jaunes" : Bernard, retraité, craint que le mouvement ne "parte en sucette"

  • A
  • A
Partagez sur :

Jeudi, Europe 1 part à la rencontre de "gilets jaunes" à Saint-Avold en Moselle. Parmi eux, Bernard pour qui les événements de samedi dernier n'ont été "qu'un avant-goût". 

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

A deux jours de l'acte IV de la mobilisation des "gilets jaunes",  Europe 1 est jeudi sur le terrain auprès des contestataires. A Saint-Avold, en Moselle, nos reporters ont pu échanger avec Bernard, 67 ans, qui participe au mouvement depuis le 17 novembre. Ce "gilet jaune" s'interroge : "c'est en train de se barrer en sucette ! Est-ce qu'Emmanuel Macron en prend conscience ?".

>> Suivez notre direct de Saint-Avold avec nos reporters sur place.

"Ils nous rendent service...". Au sujet des violences qui ont émaillé les manifestations des "gilets jaunes" samedi dernier, Bernard prévient : "ce n’est peut-être qu’un avant-goût". "Nous, on ne le sait pas parce que nous on n’est pas mêlé à ça", précise cependant ce retraité. "Mais d’un autre côté, on ne va pas être malhonnête, ils nous rendent service…", reconnaît le "gilet jaune" présent jeudi matin à un rond-point. "S’il n’y avait pas eux, on pourrait crever sur le bord du trottoir, ça ne le gêne pas (Emmanuel Macron, ndlr)", estime Bernard.

Europe 1 est en direct de Saint-Avold toute la journée. Jeudi, nos journalistes passent la journée auprès des habitants de Saint-Avold, en Moselle, où le mouvement est très actif pour des rencontres en direct et en vidéo. Retrouvez-les sur notre page Facebook, en cliquant sur ce lienLe Grand Journal du Soir de Matthieu Belliard sera présenté en direct de Saint-Avold, de 18 heures à 20 heures.