Gel : les passagers du train Milan-Marseille arrivent avec 7 heures de retard à Nice

, modifié à
  • A
  • A
train thello 1280
Les 400 passagers, répartis dans dix voitures, ont dû se concentrer dans les trois wagons de première classe pour arriver à Nice. Image d'illustration. © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :
Le gel a empêché dimanche les deux premières locomotives de secours de parvenir au train en panne. 

Ils devaient arriver à 20 heures dimanche soir à Nice. Mais les passagers d'un train Milan-Marseille sont finalement entrés en gare à... 3 heures du matin lundi, rapporte mardi Var Matin

"Une panne". Tout a commencé quand le train Thello s'est arrêté "à la petite gare de Piano Orizzonte, à quelques minutes de Gênes" en Italie, explique une passagère italienne au quotidien. "On nous a annoncé une panne et on nous a indiqué qu’un nouveau moteur allait nous être apporté par une locomotive", précise-t-elle. 

Les locomotives de secours en rade. Mais le gel a empêché une première, puis une deuxième locomotive de venir au secours des 400 passagers. Une troisième parvient enfin à Piano Orrizonte.

Entassés dans trois voitures. Entre-temps, les passagers perdent patience. Et pour cause, selon un témoignage, ils ont du patienter en tout 4h30 à l'arrêt dont 2h30 sans électricité, sans chauffage et sans nourriture. Au final, la compagnie a demandé aux passagers de se concentrer dans les trois wagons de première classe alors qu'ils étaient au début répartis dans dix voitures. "Nous étions entassés comme des animaux. L’odyssée s’est terminée à trois heures du matin. Les Marseillais, eux, ont encore dû descendre du train pour prendre un bus", rapporte la passagère italienne.