Finale de la CAN 2019 : la préfecture de l'Ain prend des mesures préventives

  • A
  • A
De nombreux incidents ont eu lieu à Paris, Lyon et Marseille après la victoire de l'Algérie en demi-finale, dimanche.
De nombreux incidents ont eu lieu à Paris, Lyon et Marseille après la victoire de l'Algérie en demi-finale, dimanche. © AFP
Partagez sur :
De vendredi matin à dimanche midi, il sera par exemple impossible de détenir ou de faire usage de fumigènes, de pétards, de feux d'artifice, de se cacher le visage

La préfecture de l'Ain a pris des mesures d'interdiction de vendredi matin à dimanche midi pour prévenir des troubles à l'ordre public en marge du match opposant l'Algérie au Sénégal pour la finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

Ces mesures concernent "l'ensemble du département" après les "importants troubles à l'ordre public" survenus "à l'occasion de la qualification de l'Algérie à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations", précise la préfecture dans un communiqué.

Une contravention de première classe prévue

Il sera interdit de consommer de l'alcool sur la voie publique, de détenir ou de faire usage de fumigènes, de pétards, de feux d'artifice, de se cacher le visage ou d'avoir des équipements destinés à mettre en échec les moyens utilisés par les forces de l'ordre. Sont également interdits la détention, la vente, l'achat et le transport de substances dangereuses, inflammables ou corrosives. L'arrêté prévoit également une "contravention de première classe" en cas d'infraction.

Le 14 juillet, les scènes de liesse des supporters de l'équipe de foot de l'Algérie, après sa qualification pour la finale de la CAN face au Nigeria, avaient donné lieu à des heurts avec les forces de l'ordre et des incendies de voiture dans plusieurs villes en France. L'Algérie affrontera le Sénégal vendredi à 21H au Caire, en Egypte.