Eurockéennes : une mineure porte plainte pour viol, l'agresseur toujours en fuite

  • A
  • A
La scène des Eurockéennes de Belfort.
La scène des Eurockéennes de Belfort. © AFP
Partagez sur :
Selon le quotidien L'Est Républicain, la jeune fille affirme avoir été violée pendant la nuit de samedi à dimanche sur le site du camping des Eurockéennes.

Un homme soupçonné d'avoir violé ce week-end une mineure lors du festival de musique des Eurockéennes de Belfort était toujours recherché mercredi. Un autre va être jugé pour agression sexuelle, a-t-on appris auprès du parquet de cette ville.

Deux agressions sexuelles présumées

Selon le quotidien L'Est Républicain, la jeune fille, qui va avoir "prochainement 18 ans", affirme avoir été violée pendant la nuit de samedi à dimanche sur le site du camping des Eurockéennes, à Chaux, près de Belfort. Son agresseur était toujours en fuite mercredi soir, selon le procureur de la République de Belfort, Éric Plantier.

Par ailleurs, une deuxième jeune femme, majeure, a elle aussi porté plainte pour viol, affirmant avoir été elle aussi agressée pendant le week-end du festival dans le même camping, selon L'Est Républicain. Son agresseur présumé, une connaissance de la jeune femme, a été interpellé, mais les faits ont été requalifiés en agression sexuelle. Le suspect sera jugé fin août, selon Éric Plantier.

Entre "125.000 et 130.000" spectateurs pour l'édition 2019

La 31e édition des Eurockéennes de Belfort s'est tenue du 4 au 7 juillet et a drainé "entre 125.000 et 130.000" spectateurs, selon les organisateurs. Par ailleurs, depuis l'an dernier, un bras de fer oppose ces derniers à la préfecture du Territoire de Belfort au sujet du coût de la mise à disposition des forces de l'ordre durant le festival, en forte hausse depuis 2018.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP