Enfant suspendu dans le vide : "il est tombé du 6e étage et s'est raccroché à la rambarde"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
D’après le témoignage d'un voisin à Europe 1, l’enfant de 4 ans est tombé du 6e étage avant de se raccrocher au balcon du 5e étage, où il a finalement été sauvé par Mamoudou Gassama.
TÉMOIGNAGE EUROPE 1

L’enfant de 4 ans qui a été sauvé d’une potentielle chute mortelle par Mamoudou Gassama samedi soir à Paris est tombé du 6e étage où il vit, avant de se raccrocher à la rambarde du balcon du 5e étage, a raconté le voisin à Europe 1. "Je me suis approché de la rambarde du balcon, je me baisse et je vois l’enfant accroché au balcon d’à côté et Mamoudou Gassama en train de grimper", témoigne Florian, le voisin du 5e étage que l’on aperçoit sur la vidéo du sauvetage, alors réveillé par les cris dans la rue Marx-Dormoy, où il habite depuis peu.

Retrouvez la vidéo relayée sur les réseaux sociaux du sauvetage de l'enfant : 

"Mamoudou est monté à une allure époustouflante". "Tout de suite je tends le bras car l'enfant me tend sa main, donc je tends mon bras pour attraper sa main. Et Mamoudou est monté à une allure époustouflante et c’est lui qui a finalement hissé l’enfant et l’a posé sur le balcon d’à côté", poursuit Florian, qui a précisé au Parisien n’avoir pas pu hisser l’enfant sur son balcon, en raison d’une paroi qui sépare les deux balcons voisins. "Je ne voulais pas prendre le risque de lâcher sa main", dit-il.

"Il est tellement apeuré". Après le sauvetage, Florian a pu échanger quelques mots avec l’enfant de 4 ans et Mamoudou, le temps que les pompiers arrivent pour les sortir du balcon voisin. "J’interroge l’enfant, je vois qu’il a l’ongle (du pied) arraché… Je lui demande où il habite. Il ne parle pas, il est tellement apeuré et il me montre du doigt là-haut, l’appartement du dessus quoi." Ainsi Florian en déduit que "l’enfant est tombé de là-haut et par je ne sais quel miracle il est arrivé à se raccrocher à la rambarde" du balcon de l’étage d’en dessous.

Ce témoignage coïncide avec le nom de famille du père de l’enfant trouvé sur les lieux et qui correspond à un appartement situé au 6e étage de l’immeuble. L’appartement du 5e étage, voisin de celui de Florian, est quant à lui inoccupé.