Le Malien qui a sauvé un enfant va être "naturalisé français" et intégrer les pompiers

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Mamoudou Gassama, après son geste héroïque de samedi, va être naturalisé et va intégrer les pompiers, a annoncé lundi Emmanuel Macron.

Mamoudou Gassama, qui a sauvé un enfant samedi, va être "naturalisé français" et intégrer les pompiers, a annoncé lundi matin le président de la République, Emmanuel Macron. L'acte spontané de ce Malien sans papiers, filmé, a été vu des millions de fois sur les réseaux sociaux où son geste spectaculaire était célébré. En quelques secondes, il a escaladé la façade d'un immeuble parisien du XVIIIe arrondissement pour sauver un enfant suspendu dans le vide au 4e étage.

Régularisation avant une naturalisation ? "Tous les papiers vont être régularisés", a assuré le chef de l'Etat lors d'un échange, diffusé sur sa page Facebook, avec le Malien sans-papiers. "Je lui ai annoncé qu’en reconnaissance de cet acte héroïque il allait être régularisé dans les plus brefs délais, et que la brigade des sapeurs-pompiers de Paris était prête à l’accueillir", poursuit le chef de l'État dans son post Facebook avant de conclure. "Je l’ai également invité à déposer une demande de naturalisation. Car la France est une volonté, et M Gassama a démontré avec engagement qu’il l’avait !"

A mains nues et en 30 secondes. Il est environ 20h samedi lorsque les pompiers sont alertés par des passants ayant vu un enfant suspendu dans le vide au quatrième étage d'un immeuble du nord de la capitale française. Sur place, ils découvrent qu'un jeune homme a porté secours à l'enfant, âgé de quatre ans. "Par chance, il y avait quelqu'un qui avait une bonne condition physique et qui a eu le courage d'aller chercher l'enfant", ont indiqué les pompiers. La scène, spectaculaire, a été filmée par des passants ébahis qui s'étaient regroupés en bas de l'immeuble. Sur la vidéo, on voit l'homme escalader à mains nues et en 30 secondes environ quatre balcons de la façade de l'immeuble, pour récupérer l'enfant qui se trouvait suspendu par une main, dans le vide, à l'extérieur du balcon, et le mettre en sécurité.