Cuisiniers, chauffeur, maraudeurs... Les Restos du cœur recherchent des bénévoles

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
A deux semaines du lancement de la campagne d'hiver, les Restos du cœur manquent toujours de mains. Dans le Bas-Rhin, on recherche une cinquantaine de bénévoles. 
REPORTAGE

Plus que deux semaines avant le lancement de la 35e campagne d'hiver des Restos du cœur. Et les bénévoles manquent encore. En Meurthe-et-Moselle, il faudrait 200 à 300 paires de mains supplémentaires, et une cinquantaines dans le Bas-Rhin. Il manque par exemple 200 à 300 bénévole en Meurthe et Moselle, et au moins une cinquantaine dans le Bas-Rhin. 

"Chaque hiver, 10% de personnes en plus à aider"

"On cherche un ou deux cuisiniers, des bénévoles pour les repas du matin et du midi, un responsable 'ramasse' - quelqu'un qui va coordonner les ramasses des invendus dans les supermarchés -, des chauffeurs pour aller chercher ces ramasses, des étudiants qui pourraient nous aider à faire les maraudes le soir, des anciens instits pour nous aider à faire du soutien scolaire dans nos centres...", énumère Daniel Belletier, responsable des Restos du cœur dans le Bas-Rhin, au micro d'Europe 1.

Faute d'un nombre suffisant de bénévoles, il s'inquiète de fournir un accueil de moins bonne qualité aux bénéficiaires. "Chaque hiver, on constate environ 10% de personnes en plus à aider. Le risque c'est qu'on ne prenne pas assez le temps pour écouter les personnes et les aider correctement." Pour devenir bénévole dans l'un des centres d’accueil, rendez-vous sur restosducoeur.org

Europe 1
Par Arthur Helmbacher édité par Laetitia Drevet